Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Le Convoi de l’eau contre les mégabassines aura bien lieu (18-27 août)



Macron appelle à une « pause » des mesures écologiques et appuie les politiques agro-industrielles qui essorent les plaines. Il relance la construction des bassines des neiges, qui vident les nappes des montagnes, et augmente encore l’artificialisation des sols qui fait fuir l’eau hors des terres. A nous de réagir...

Le temps du recours à la procédure de dissolution, les Soulèvements de la Terre mettent en suspens leur engagement dans l’organisation du convoi de l’eau, du 18 au 27 août.

Mais l’ensemble des 100 autres syndicats, association, collectifs, partis engagés dès le départ dans l’organisation de ce convoi contre les méga-bassines et dans la défense des terres et de l’eau nous ont informé qu’elles avaient décidé de maintenir son déroulement.

Ce tour de France pour l’eau en vélo 🚴‍♀️ et tracteur 🚜 au long de la Loire marquera la poursuite du mouvement après les manifestations de Sainte-Soline et viendra marquer face aux financeurs et décideurs des Bassines qu’un moratoire complet est plus que jamais urgent.

Infos et formulaire d’inscription sur le site de Bassines Non Merci et leurs réseaux sociaux entre autre :

🔴 Comme pour chaque mobilisation, un CANAL TÉLÉGRAM dédié a été créé

Le Convoi de l’Eau

Appel à méga-tracto-vélo contre les méga-bassines - du 18 au 27 août - Pour le partage de l’eau et des terres

26 juillet 2023


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Gestion des ressources

Greenwashing de la centrale biomasse de Dijon

A Dijon, 4e ville la plus verte de France, les réseaux de chaleur biomasse « bas carbone » sont censés décarboner la chaleur, avec par exemple la centrale biomasse de Dalkia , la chaufferie des Péjoces. Cependant, de très nombreux éléments scientifiques démontrent que cette neutralité carbone du bois énergie est erronée et que la combustion du bois accélère de façon massive le changement climatique, contrairement au stock de carbone dans les forêts, dans le bois matériau et dans le biochar qui améliore les sols agricoles. Il est donc urgent de s’attaquer au greenwashing des réseaux de chaleur biomasse de Dijon.

Articles de la même thématique : Soulèvements de la Terre

6000 opposant.es à l’A69 défient l’interdiction de manifester et font converger les révoltes face aux projets autoroutiers

L’A69, projet emblématique de la fuite en avant de l’état, est contestée de toutes parts. Depuis des mois, le gouvernement lui-même avoue que le chantier ne se poursuit que parce qu’il est commencé. Il n’est pourtant jamais trop tard pour avouer ses erreurs et renoncer à un projet absurde construit au bénéfice des intérêts privés des barons du BTP et de l’entreprise Pierre Fabre.

Stop Greendock - Panique sur la logistique

Du 24 au 26 mai, week-end d’actions, de débats, de festivités et de manifestations contre un projet d’entrepôt géant nommé Greendock, dans la banlieue nord de Paris.