[Dijon] Les retraités manifestent



Justice sociale ! C’est autour de ce mot d’ordre que plus de 200 retraités se sont rassemblés sur la place de la Libération ce mardi matin.

Justice sociale ! C’est autour de ce mot d’ordre que plus de 200 retraités se sont rassemblés sur la place de la Libération ce matin, à l’appel de neuf syndicats et associations de défense des retaités.
Leurs revendications ? Réindexation des pensions sur les salaires moyens, suppression de la hausse de la CSG pour tous les retraités, fixation du taux de réversion à 75% sans conditions d’âges et de ressources, rétablissement des services publics de proximité, revalorisation des pensions de 3% immédiatement.
Le spectre de la réforme Macron-Delevoye planait évidemment aussi sur ce rassemblement : des appels à se mobiliser pour la journée de grève interprofessionnelle du 5 décembre circulaient parmi les manifestants.
Rappelons qu’une assemblée inter-luttes aura lieu ce jeudi à 18h à la maison des syndicats.

JPEG - 632 ko
JPEG - 725.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Pour les sages-femmes, maintenant assez joué : game ovaire !

Pour la 5e fois cette année, les sages-femmes de Côte-d’Or seront en grève ce vendredi. Le 7 octobre, les sages-femmes étaient plus de 6000 à manifester à Paris : une mobilisation sans précédent ! Leurs attentes n’ont toujours pas été entendues. C’est pourquoi, du 22 au 24 octobre, les sages-femmes des maternités publiques, privées et exerçant en libéral appellent à un week-end noir.

Assistants d’Education d’Hippo : une situation scandaleuse !

Début octobre, les assistant·es d’éducation du lycée Hippolyte Fontaine à Dijon ont reçu leurs salaires avec parfois plus d’une semaine de retard. « La modicité des salaires, la précarité des contrats, les missions pour autant exigées de ces collègues justifient que les salaires soient versés à temps, c’est non seulement une question économique, mais aussi une question de respect pour des personnels qui ont souvent le sentiment d’être méprisés. »

Articles de la même thématique : Retraite

Mobilisation et action le 1er octobre : bien vivre sa retraite, une exigence !

L’UCR-CGT décide de porter les revendications de tou·te·s les retraité·e·s, ce 1er octobre, qui sera la Journée internationale du bien vieillir. Allons-nous laisser la parole uniquement au gouvernement et à ces représentants ? Non, mobilisons-nous !
Plusieurs rassemblements sont prévus en Bourgogne Franche-Comté.