Jeudi 4 février, manif à Dijon et partout en France pour l’emploi, la sécurité sociale et contre la précarité

Jeudi 4 février, des manifestations interprofessionnelles et intersyndicales sont appelées dans toutes la France contre la politique anti-sociale du gouvernement. Le communiqué local, et les heures et lieux de départ partout en Bourgogne Franche-Comté.

  • La liste des rassemblements mise à jour

Communiqué de l’union départementale CGT 21

Pour un monde plus juste et plus solidaire, ne masquons pas nos coleres !

Le 4 février 2021 tous mobilisés
14h place de la Liberation à Dijon

Celles et ceux qui sont indispensables dans cette crise et qui ont mantenu l’économie à bout de bras ne doivent pas payer les pots cassés d’un système économique à bout de souffle ! Tout est une question de choix !

C’est pourquoi la CGT propose des solutions concrètes et immédiates :

  • L’arrêt de tous les plans de suppressions d’emploi en cours ;
  • La conditionnalité de toutes les aides publiques au maintien ou à la création d’emplois ;
  • La suppression des dividendes versés aux actionnaires des grands groupes pour l’année 2020, (60 milliards d’euros) ;
  • Le développement des services publics par la création de 500 000 emplois dans la Fonction publique, notamment dans la santé et l’action sociale ;
  • La réduction du temps de travail à 32 heures sans perte de salaire pour travailler moins, mieux, toutes et tous ;
  • Une autre réforme de l’assurance chômage avec l’ouverture de droits à toutes et tous, y compris pour les jeunes en recherche du premier emploi ;
  • Une sécurité sociale professionnelle permettant un déroulement de carrière progressif quels que soient les aléas de la vie au travail ;
  • Une revalorisation des salaires sur la base d’un Smic à 1800 euros brut et des pensions ;
  • La retraite pour toutes et tous à 60 ans.

Les manifestations et rassemblements en Bourgogne Franche-Comté

  • Auxerre : 10H30 – Place de l’Arquebuse
  • Beaune : Rassemblement 11h00 – rond-point sortie de Beaune route de Dijon
  • Belfort : 10h - devant la Maison du peuple
  • Besancon : 10h30 – Place de la Révolution
  • Blanzy : rassemblement départemental – 10h00 à 14h00 – devant l’usine de Michelin
  • Decize : Manifestation 14h00 – départ du CH de Decize
  • Dijon : Rassemblement manifestation – 14h00 – Place de la Libération
  • Dole : 10h30 - devant la sous-préfecture
  • Lons-le-Saunier : 15h - place de la Liberté
  • Mâcon : Manifestation - 14h - Cité administrative
  • Nevers : Manifestation 14h00 – 3 départs : 1 devant l’ARS pour la santé, 1 devant U-SHIN pour les autres secteurs, 1 bourse du travail pour les retraités. Les trois manifestations convergeraient pour finir ensemble à la préfecture.
  • Montbard : Distributions de tracts
  • Saint-Claude : Saint Claude aux Étables
  • Vesoul : Rassemblement à 10 h 30 à la Gare


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Menu unique sans viande : attention a l’indigestion !

Communiqué de presse de Sud Collectivités Territoriales de la Ville de Lyon suite à la polémique actuelle sur les menus sans viande dans les écoles lyonnaises. Cette fausse polémique ne doit pas nous faire oublier que le vrai problème aujourd’hui est la condition de travail des agents des écoles.

Articles de la même thématique : Droits sociaux

[Dijon] Les coursiers à vélo ont manifesté contre la précarité et l’uberisation

Ce samedi une trentaine de coursiers à vélo ont manifesté dans le centre-ville de Dijon. L’action, organisée par le SCCUD (Syndicat CGT des Coursiers Unis Dijonnais) dans le cadre d’une journée nationale d’action contre la précarité, a permis un blocage temporaire de la prise de commandes liée à la plateforme Uber Eats dans trois MacDo de l’agglomération.