On ne tombe pas du 12e étage... - Une expo à propos d’un féminicide

L’exposition temporaire du Chez Nous est une série de bulles, extraites d’une discussion autour de la mort d’une femme assassinée par son mari à Ivry, début octobre.

JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 855.8 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Machisme

Le patriarcat : quand y’en a plus, y’en a encore

Aujourd’hui, les femmes sont libres et ne subissent plus les violences sexistes. Elles gagnent autant que les hommes, ne font plus la vaisselle et sont reconnues au-delà de leur physique. Bienvenue sur la planète Utérus. Bon, revenons sur Terre et regardons la réalité en face...

De Bern à Ferrand : une histoire racoleuse ?

Avouez, au dernier repas de famille, vous avez tenté de parler d’histoire et tonton Christian n’a que Bern à la bouche. Comment lui dire qu’il se met le doigt dans l’œil ? Kawa TV vous propose quelques clés de réflexion.

Dénonciation de mon agresseur qui milite toujours

Nous publions ce témoignage de violentes agressions physiques et sexuelles. Comme partout, les mondes en lutte sont traversés de viol et d’oppression. Le rôle des médias libres comme Dijoncter est aussi de soutenir les voix qui les dénoncent.

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

La Pride 2020 podcastée

À partir des enregistrements pris dans la manifestation, ce petit montage de 14 minutes essaie de rendre un peu de (...)

Récit de la Marche des Fiertés du 27 juin 2020 à Dijon

Après ces derniers mois moroses et le choix politique du confinement qui a contraint les actions militantes,
Parce que la lutte contre les discriminations, les inégalités, pour vivre et nous épanouir dans nos corps, dans nos genres, dans nos vies… est toujours présent,
Parce que combattre ensemble le système cisgenre hétérosexiste et raciste est toujours d’actualité,
Parce que nous avons besoin d’exprimer colère, revendications, solidarité et fiertés,
Plusieurs collectifs TPGBQIA+ et féministes se sont rassemblées autour de l’organisation de ce rassemblement politique annuel.

La marche des fiertés en images

Retour en images sur la marche des fiertés du samedi 27 juin, une déambulation revendicative et festive. Des slogans, des pancartes, des chants, des collages, des vélos pimpés, des paillettes, et plusieurs centaines de personnes qui ont pris les rues dijonnaises pour lutter contre le cis-tème hétéro-patriarcal et pour toutes celles et ceux qui ne suivent pas la norme oppressive de cis-thème hétéro.