[BFC] « Plutôt le combat aujourd’hui que l’inaction » : contre sa fédération, l’UNSA Ferroviaire BFC continue la grève

Contre le choix par une courte majorité des structures nationales de l’UNSA Ferroviaire de mettre la grève en pause le temps des fêtes de Noël, l’Union Régionale Bourgogne Franche-Comté de l’UNSA Ferroviaire a décidé vendredi d’opter pour la grève plutôt que pour la trêve.

Communiqué de l’UNSA Ferroviaire Bourgogne Franche-Comté

Cher(e)s Collègues,
Le 18 décembre, l’UNSA-Ferroviaire a reçu les propositions du Premier Ministre concernant les mesures de mise en œuvre de la réforme des retraites au sein de notre entreprise.
Nous déplorons le temps perdu par les choix du Gouvernement et les conséquences désastreuses en termes de circulations ferroviaires pour les usagers du train.
Ce temps perdu n’a pas été mis à profit dans l’intérêt des cheminots, des salariés de la SNCF et des voyageurs.
A l’approche des fêtes de fin d’année, notre Fédération nous a consulté hier sur la pertinence de faire une pause afin de permettre les départs en vacances.
Par une très courte majorité des voix, les structures de l’UNSA Ferroviaire ont opté pour une pause de Noël (36 voix pour la pause et 31 voix contre).
L’UR BFC a voté CONTRE, estimant que les avancées mises sur la table par le Gouvernement étaient largement insuffisantes, imprécises et supportées uniquement via les finances de l’entreprise, dont ce n’est pas le rôle
Dans le respect de l’Autonomie d’actions, pilier fondamental de l’UNSA, notre Union Régionale BFC, tout comme d’autres grandes régions UNSA (Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Rouen, Chambéry, Lyon, PSE, Paris-Nord, Lille...) a décidé de se désolidariser de cette décision et entend poursuivre en toute autonomie, la bataille aux côtés de celles et ceux qui la mènent sans failles depuis le début du conflit, et leurs représentants.
Dans le respect des libertés de penser prôné par l’UNSA, il appartient à chaque Cheminote et chaque Cheminot de se positionner en son âme et conscience.
Pour pouvoir répondre demain à ses enfants, plutôt le combat aujourd’hui que l’inaction !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document