Procès des Faucheurs d’OGM : rassemblement devant le TGI



Ce jeudi débute le procès de 36 Faucheurs Volontaires accusés d’avoir neutralisé des parcelles d’essai de colza génétiquement modifié de Dijon-Céréales en Côte-d’Or. Une manifestation avait lieu ce matin pour accompagner les inculpés au Tribunal de Grande Instance.

En novembre 2016, 67 Faucheurs Volontaires ont neutralisé des parcelles d’essai de colza génétiquement modifié de Dijon-Céréales en Côte d’or. Ils ont revendiqué leur action en se rendant au siège de Dijon-Céréales où ils ont pu constater la présence de stocks de bidons d’herbicide de la marque BASF (Cleravis et Cleranda) spécifiques aux VrTH (variétés rendues tolérantes aux herbicides). 36 de ces faucheurs étaient aujourd’hui convoqués au tribunal Boulevard Clemenceau mais tous sont solidaires, et demandent à comparaître.

Ce matin, les Faucheurs appellaient leurs soutiens à se rassembler place Wilson pour les accompagner jusqu’au Tribunal de Grande Instance, boulevard Clémenceau. 100 à 150 personnes ont répondu à l’appel et ont déambulé sur les boulevards, derrière une charette tirée par deux chevaux, et au rythme d’une battucada.

JPEG - 58.1 ko

Arrivés sur place, un triste comité d’accueil attendait les inculpés, puisqu’une petite trentaine d’agrobusinessmen occupaient l’entrée du TGI. Tous vétu d’un uniforme bleu Marine logotypé « Agriculteurs volontaires ». Tous venus défendre leur droit d’empoisoner leurs enfants.

JPEG - 35.3 ko
JPEG - 33.9 ko

À leur tête on a pu reconnaitre un membre de la dynastie Patriat, Marc, le neveu de François [1], lobbyiste pro-OGM et pro-pesticides, probablement présent en sa qualité de président de Dijon Céréales.

Le procés s’étendra sur deux jours, pendant lesquels des animations sont proposées par le collectif vigilance OGM 21 :
Jeudi 15 à 21h : bal-folk à la Maison-Phare
Vendredi 16 à 21h : concert aux Tanneries

https://www.faucheurs-volontaires.fr/rub1.php?AC=701

JPEG - 35.9 ko


Notes

[1François Patriat, ancien président du conseil régional de Bourgogne, ancien ministre, actuel président du groupe LaREM au Sénat

Articles de la même thématique : Monde rural

L’agrivoltaïsme en question

L’agrivoltaïsme se répand en France, comme une solution à la crise énergétique et à la crise des revenus agricoles. Voici une critique de ce phénomène qui tend à détourner l’agriculture pour en faire un producteur d’énergie et non de souveraineté alimentaire.

Conférence : Réveiller les esprits antinucléaires

Conférence + discussion proposé par le collectif Comité Centrales revenant sur les résistances en milieu rural et paysan contre le nucléaire, à partir d’extraits du film NOTRE TERRE MOURRA PROPREMENT. Ce film retrace l’histoire des diverses tentatives de l’ANDRA pour imposer son projet de stockage de déchets nucléaires, mis en échec de multiples fois par les luttes locales, avant d’arriver à Bure.

Articles de la même thématique : Justice

Procès de la résistance contre les bassines

Le 5 janvier, 2 personnes accusées d’avoir participé au débâchage de la bassine de Cram-Chamban le 6 novembre 2021 vont être jugées au tribunal de La Rochelle. Le 6 janvier, ce sont 5 personnes dont 3 agriculteurs qui seront jugées au tribunal de Niort pour l’envahissement le 22 septembre de la bassine en construction de Mauze-sur-le-Mignon. Appel à rassemblements de soutien.

Un CRS mutile un père de famille : il est acquitté par la justice

La nausée. C’est le seul sentiment possible après le procès qui a eu lieu pendant trois jours au tribunal de Paris. Une nausée qui ne passe pas. Un CRS qui mutile à vie un père de famille avec une grenade lancée illégalement est acquitté par la justice.