Projet de méthaniseur de Cerilly : 150 personnes ont manifesté ce samedi



Samedi 8 octobre, 150 personnes ont manifesté contre le projet de méga-méthaniseur de Cérilly, près de Châtillon-sur-Seine.

À l’appel d’un collectif composé d’associations de riverains (Bien vivre à la Campagne-Bourgogne, La Grande Côte Chatillonnaise), de la Confédération Paysanne et de la Nupes, 150 personnes ont manifesté ce samedi leur opposition au projet de méga-méthaniseur, dont les travaux ont commencé sur la commune de Cérilly, à 5km de Châtillon-sur-Seine.

JPEG - 505.7 ko

Réuni·es à 11h à la mare de Cérilly, les opposant·es ont défilé dans le village puis jusque sur le site du projet, à quelques centaines de mètres plus loin. Sur place ils et elles ont pu constater l’avancée des travaux : 14 hectares ravagés, le site ayant déjà été décaissé et terrassé avant toute consultation. Une politique du fait accompli qu’on retrouve dans tous les projets d’aménagement contestés.

JPEG - 286.9 ko

De retour au village, les opposant·es et leurs soutiens ont pris la parole pour expliquer les raisons de leur opposition, et mettre en garde contre les conséquences qu’aurait, s’il était mené à terme, ce projet de méthaniseur :

  • Les nuisances pour le voisinage : visuelles, étant donné la taille du projet (un des plus gros d’Europe et le deuxième plus gros en France), et sonores, vu le nombre de camions nécessaire pour l’alimenter (20 000 par an).
  • Les multiples pollutions : nappes phréatiques (120 000 mètres cubes d’eau usées doivent être rejetés, sans que que le projet ne précise où), air , sols, destruction de la faune, notamment de nombreuses espèces d’oiseaux protégés.
  • Le risque sécuritaire : incendies, explosions.
  • L’accaparement de 5000 hectares de terres agricoles pour son alimentation, puisque ce méthaniseur ne serait pas alimenté par des déchets verts, mais par des cultures spécifiques (CIVE, soit une Culture Intermédiaire à Vocation Energétique).
  • La perte d’autonomie des agriculteurs liés au projet, qui seraient tenus contractuellement d’acheter en système fermé ses semences et ses intrants.
JPEG - 252.8 ko
JPEG - 189.6 ko
JPEG - 562.4 ko
JPEG - 419.8 ko
JPEG - 363.6 ko
JPEG - 114.3 ko
JPEG - 405.1 ko
JPEG - 294.1 ko
JPEG - 573.5 ko
JPEG - 245.7 ko
Manifestation contre le projet de méthaniseur XXL à Cérilly

Rendez-vous le samedi 8 octobre à 11h à Cérilly pour s’opposer à un des plus gros projets de méthaniseur d’Europe.

9 octobre 2022


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Appels à soutenir la mobilisation des agriculteurs

Alors que la FNSEA et ses revendications pro-business accaparent la parole publique, d’autres voix font entendre des revendications sociales, écologiques et anticapitalistes : appels des Soulèvements de la Terre, de la Confédération Paysanne et de Solidaires à soutenir le mouvement.

Projet photovoltaïque au parc de la Colombière : retour sur un canular

Retour sur la manifestation canular contre le plan destructeur de développement à grande échelle de l’agrivoltaisme et du photovoltaisme au sol. Les énergies renouvelables oui, mais associées à une sobriété énergétique ambitieuse et en respectant les territoires et ses enjeux.

Articles de la même thématique : Bétonisation

La cabanade contre L’A69 - 10-11 Février

« Fort·es d’énergies créatrices, d’imagination et de partage des savoirs, animé·es par une volonté d’accueil et une soif de connaissance, nous vous invitons à venir avec vos camarades et vos joies pour concrétiser vos idées de cabanes ou trébuchet, de chansons ou banderolles, d’écoute et de soin le week end du 10-11 février pour un chantier festif, respectueux et déterminé à faire pousser les racines de la résistance face à l’A69. »