Rassemblement en hommage aux victimes du racisme

Plusieurs associations anti-racistes dijonnaises appellent à un rassemblement mardi 9 juin à 18h place de la Libération, contre le racisme et les violences policières.

Des associations anti-racistes (MRAP, LDH, SOS Racisme, SOS refoulement, MAN, Amnesty, ATTAC, FSU, Mouvement de la Paix), avec la Fédération étudiante de Bourgogne inter associative organisent un rassemblement,

Mardi 9 juin Place de la Libération à 18h

Les associations et organisations antiracistes appellent à un hommage aux victimes du racisme et pour exprimer publiquement :

  • Notre refus du racisme dans la France aux multiples origines
  • Notre soutien aux migrants et travailleurs sans papiers qui exigent leur régularisation après avoir fait partie de ceux qui ont connu les pires conditions de travail et de confinement
  • Dénoncer des violences policières qui ciblent des personnes sur leur faciès, traités d’abord comme de potentiels délinquants
  • Notre refus des conceptions du maintien de l’ordre contraires aux droits des citoyens
  • Notre engagement à lutter contre toutes les discriminations

Hommage place de la Libération en respectant les règles de distanciation et sanitaires



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Racisme

Organisations féministes, LGBTI, syndicales, nous soutenons tous les modes de lutte antiraciste

« La non-mixité est un acquis du mouvement social depuis le XIXe siècle, défendons-la pour toutes et tous ! » Un ensemble d’organisations féministes, LGBTI et syndicales demande le retrait de l’amendement sur les réunions en non-mixité racisée et de la loi « séparatisme ». La non-mixité est une pratique historique qui a permis de nombreuses avancées, et dans un contexte d’offensive raciste, « il est primordial de nous ranger aux côtés des organisations antiracistes », ajoutent-elles.

Articles de la même thématique : Violences policières

Manifestive acte 2 : Décrétons l’état d’urgence culturel

Acharnement judiciaire contre la fête libre, chars censurés dans de nombreuses villes, manifestations interdites, répression policière… L’arsenal judiciaire bat son plein pour étouffer toute mobilisation autour de la fête libre. Nous répondrons avec nos basses et nos caissons pour une nouvelle manifestation samedi 6 mars !