Rassemblement pour Rizart et sa famille, menacés d’expulsion (ANNULÉ)



Rassemblement Vendredi 21 Janvier à 16h pour la famille Memala devant l’école de la Colombière 10 avenue Greuze à Dijon. À l’occasion du dépôt d’un dossier de titre de séjour.

  • Le rassemblement de vendredi 21 janvier est annulé

     

Communiqué de parents d’élèves de l’école de La Colombière

Une délégation de parents d’élèves ira ce vendredi à 10h déposer le dossier complet à la préfecture en vue de l’annulation de l’OQTF de la famille MEMALLA.

Ce dossier a été demandé par la préfecture sous 15 jours, suite à l’entretien du vendredi 7 janvier où parents et associations avaient été reçus par M.Marraud, qui s’était alors engagé à réétudier le dossier. Les délais sont respectés.

De nombreuses attestations concernant l’intégration de Rizart à l’école et de leurs parents dans la société française ont été établies. Un document rédigé par Handicap France qui fournira un travail aux parents de Rizart sera transmis également.

Ces documents seront accompagnés des pétitions papier du site change.org réunissant à l’heure actuelle quelque 14100 signatures.

La délégation demande à être reçue de nouveau par un représentant de la préfecture

D’autre part, un rassemblement aura lieu comme depuis plusieurs semaines, ce vendredi 21 janvier à 16h devant l’école de La Colombière, 10 avenue JB Greuze.

18 janvier 2022



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

[Besançon] Expulsion d’un squat de mineurs étrangers

Depuis plus d’un an ce logement de fonction réquisitionné par l’association Solmiré permet un abri à des jeunes isolés étrangers dont le Département conteste la minorité. Appel à manifester contre l’inaction des pouvoirs publics, les procédures kafkaiennes d’évaluations de la minorité et la maltraitance administrative qui en résulte.

Articles de la même thématique : Mineurs scolarisés

#41 Solidarité avec les personnes exilées

Où il est question de l’ouverture d’un nouveau logement pour les personnes exilées, et de la mobilisation pour lutter contre l’expulsion de Rizart et de sa famille.