[Dijon] Rebsamen : « Une densité heureuse est possible »



JPEG - 194.4 ko

Présidée par le maire de Dijon M. Rebsamen et composée de nombreux maires et promoteurs immobiliers, la Commission pour la relance de la construction de logements a rendu son rapport.
Constatant une opposition croissante de la population à la construction dans les centres urbains, elle recommande "un discours politique clair et offensif pour revaloriser l’acte de construire".
Elle affirme qu’une densité heureuse est possible, à condition que l’on veille à la qualité des logements et des espaces urbains. Rappelant le devoir social de chacun, elle dénonce les "comportements malthusiens et les démarches égoïstes des citoyens opposés à la construction de nouveaux logements".
A Dijon, la « densité heureuse » se décline en différents modèles, selon vos envies et vos moyens : le Clapier pour le peuple, la Villa pour le maire, le Ranch pour le promoteur !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Logement

Pour l’ouverture du parc Baudin-Mirande !

Le parc Baudin-Mirande est menacé de bétonisation. La modification du plan local d’urbanisme prévoit d’y construire encore plus de logements qu’au départ. À l’heure des projets « écolos » de la mairie, la protection de cet espace vert devrait être une évidence pour la métropole.

Reprenons la ville

Appel à s’auto-organiser pour reprendre nos villes et redéfinir nos vies.

Mise à jour de la liste des logements vides chez les bailleurs sociaux (2020)

Un premier article avec des tableaux avait circulé au mois de juillet. Cependant nous avons eu une mauvaise interprétation des données à notre disposition ce qui avait amené à de la transmission d’informations fausses. Il ne faut pas se fier à ces premiers tableaux. Voici un nouveau tableau avec les logements sociaux vacants de plus de 6 mois à la date du 1er janvier 2020 avec leur adresse.

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Rencontres avec des représentants du Congrès National Indigène

En marge de la présence à Dijon d’une délégation zapatiste, l’Atelier d’écologie politique est heureux d’accueillir des représentants du Congrès national indigène (CNI). Cette rencontre sera l’occasion de prendre la mesure de l’importance de ces luttes au Mexique et de montrer combien les peuples autochtones, toujours là malgré cinq siècles de tentatives d’éradication par l’Occident extractiviste, sont à la pointe du combat pour un monde où cohabitent plusieurs mondes.