Réforme des retraites : la manif du jeudi 12 en images

Pour cette troisième manifestation contre la réforme des retraites en deux semaines, plus de 1000 personnes étaient encore dans la rue, à l’appel de l’intersyndicale.

JPEG - 766.8 ko
JPEG - 957.3 ko
JPEG - 916.9 ko
JPEG - 345.9 ko

Après un départ place de la Libération, le cortège est passé par les rues Lammonoye, Comte, Assas, Préfecture, place de la République, puis boulevards Thiers et Carnot pour se disperser place Wilson.
Une manif sauvage a continué en direction de la rue Pasteur. Malgré le calme de ce cortège, les bacqueux, crême de la crême de la police nationale, ont tiré plusieurs grenades lacrymogènes depuis la place des Cordeliers... alors qu’ils avaient le vent de face. La place, son manège, et les rues commercantes adjacentes ont été noyées dans les gazs.

JPEG - 1019.8 ko
JPEG - 963.1 ko
JPEG - 853.1 ko
JPEG - 650.4 ko
Jeudi 12 décembre, une fin de manifestation irritante, lettre ouverte à Mr le maire

Une enseignante du premier degré témoigne et s’indigne de la violence des forces de l’ordre après une manifestation syndicale plus que tranquille.

13 décembre 2019


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.