Non à l’expulsion de Salif Traoré !



Salif Traoré vit à Semur-en-auxois. Il est menacé d’expulsion sous prétexte que son acte de naissance ne serait pas valable. Une pétition est en ligne pour le soutenir !

Salif Traore, 20 ans, vit dans la peur depuis qu’il a reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français et a été assigné à résidence. Le recours auprès du tribunal administratif a échoué et l’OQTF confirmée. Son acte de naissance ne serait pas valable : motif récurrent, jamais réellement prouvé, qui vaut chaque jour, à des jeunes majeurs d’origine étrangère, de se voir brutalement expulsés.

Salif est jeune mais a déjà vécu plusieurs vies et un parcours insensé pour quelqu’un de son âge. Parti à l’âge de 15 ans de Côte d’Ivoire, sans plus d’attache au pays, il est passé par le Burkina, le Niger, la Libye où il a connu la peur, la violence et l’enfermement. Après avoir affronté de nombreux périls, il a finalement rejoint l’Italie et a été pris en charge par la Croix Rouge. Salif a traversé la frontière française à pied, il s’est lui-même présenté aux services de police avec son extrait d’acte de naissance et a fini par être envoyé en Bourgogne, à Avallon. Pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance de Côte d’Or, Salif a finalement obtenu un passeport avec l’aide de ses éducateurs.

Arrivé en Bourgogne, il se forme en maroquinerie, obtient son CAP et décroche un CDI aux Ateliers d’Armançon. Il s’engage dans le Secours Catholique, où il crée un atelier pour apprendre à chacun·e à se confectionner des vêtements.

Son OQTF lui a fait perdre son travail, et il vit maintenant dans la peur de se voir expulsé à n’importe quel moment.

Un collectif lutte actuellement autour de lui pour exiger que son dossier soit ré-étudié et que l’OQTF soit annulée.

Pour l’aider, vous pouvez signer la pétition en ligne : https://www.change.org/p/ateliers-de-l-arman%C3%A7on-non-%C3%A0-l-expulsion-de-salif-traore-un-jeune-maroquinier-au-c%C5%93ur-d-or



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Articles de la même thématique : OQTF - Expulsion

Abrogation urgente de l’OQTF de Issiaka Tiréra

La Préfecture de Saône-et-Loire a décidé depuis le 29 avril 2021 d’obliger Issiaka à quitter le territoire français (OQTF) à cause d’un problème de document d’état civil, alors que le Mali est actuellement en pleine instabilité.

Affaire Sato, un premier soulagement

Caractère infondé des accusations de fraude et annulation de l’obligation de quitter le territoire, un premier soulagement permettant ainsi à Sato de reprendre une vie normale auprès de ses proches, ses amis, ses collègues de travail et de formation.