Une semaine contre les frontières et pour de nouvelles solidarités

Programme complet de la Semaine sans Frontières qui aura lieu à la mi-novembre dans tout Dijon : projections, discussions, fête et moments de rencontre avec des collectifs parisiens.

Semaine sans Frontières Du 13 au 16 novembre 2019 - Dijon

Une semaine pensée pour créer des solidarités et se retrouver autour d’initiatives de soutien aux personnes en exil.

Mercredi 13 novembre

Espace autogéré des tanneries - 35 rue des ateliers

18h - Rencontre & discussion avec les collectifs Les Gilets Noirs et La Chapelle Debout
20h30 - Repas

Les Gilets noirs : « Né au même moment que le mouvement des Gilets Jaunes, le mouvement des Gilets Noirs s’est en quelques mois imposé comme un espace de coordination et de lutte autonome pour de nombreux sans-papiers, locataires de foyers franciliens ou sans logement. »

La Chapelle Debout ! : « Le collectif n’est lié à aucun parti, à aucun syndicat, à aucune institution de pouvoir, ni à aucune « Chapelle » en particulier si ce n’est la station de métro et le quartier qui porte ce nom. Il est né dans la rue à la suite des très nombreuses évacuations de camps de migrants dans différents endroits de Paris. »

Jeudi 14 novembre

Cinéma Eldorado - 21 rue Alfred de Musset

20h - Il caffè si beve bestemmiando + discussion avec La Chapelle Debout & Les Gilets Noirs
21h30 - Repas sur le pouce
22h30 - Brûle la mer

Il caffè si beve bestemmiando
De Luigi Brandi / 2016 / France Italie / 26 min
En Calabre, à Caulonia, village si pauvre que tous ses habitants l’ont déserté, deux enfants noirs, Gift et Miracolo, réinsufflent du jeu dans ce paysage abandonné...

JPEG - 29.7 ko

Brûle la mer
De Nathalie Nambot et Maki Berchache / 2014 / France / 75 minutes
Dans l’élan de la révolution tunisienne, après la chute de Ben Ali, 25 000 jeunes tunisiens ont pris la mer vers l’Europe, via Lampedusa. Maki Berchache est l’un d’eux. À partir de son histoire, de fragments d’images, de récits, Brûle la mer revient sur cette tentative de liberté.

JPEG - 106.5 ko
Vendredi 15 novembre

Nouveau squat de personnes réfugiées à Dijon - 11 rue H.Becquerel

19h30 - Repas

Venez partager un repas dans ce nouvel espace d’habitation, qui existe depuis l’expulsion du squat situé à Chenôve (CPAM). C’est l’occasion de se rencontrer et de nouer des liens.

Samedi 16 novembre

Espace autogéré des tanneries - 35 rue des ateliers

À partir de 17h : gourmandises, infokiosque, jeux, boissons...
17h - Criardes, l’actualité en théâtre de marionnettes par le Projet D
18h - Bal Folk par le Bout du Banc
19h - Banquet végan et végétarien
21h - Concert de Pompon sauvage
22h - Mix afrobeat et boum jusqu’à 5h du mat...

Plus d’informations : sansfrontieres-dijon@riseup.net


A week to suceed in creating solidarities and to gather around support initiatives for people in exile

Wednesday November 13th

Espace autogéré des tanneries - 35 rue des ateliers

6 pm – Meeting and discussion with the Gilets Noirs and La Chapelle Debout !
8:30 pm – Meal

Les Gilets noirs : Created at the same time as the Yellow Vests movement. In a few months, the Black Vests movement established itself as a space of coordination and autonomous struggle for many undocumented migrants, renting a room in social housing or homeless, from Île-de-France.

La Chapelle Debout ! : The collective is independent from any party, trade union, or institution. It only refers to the Chapelle district and subway station in Paris who gave it its name. La Chapelle Debout ! was born in the streets, after expulsions of many refugees from different camps.

Thursday November 14th

Cinéma Eldorado - 21 rue Alfred de Musset

8 pm - Il caffè si beve bestemmiando + discussion with La Chapelle Debout & Les Gilets Noirs
9:30 pm - Snack
10:30 pm - Brûle la mer

Il caffè si beve bestemmiando
By Luigi Brandi / 2016 / France Italie / 26 min
Caulonia, in Calabria, village so miserable that all its inhabitants have left, two Black children, Gift and Miracolo, give it a new lease of life...

JPEG - 29.7 ko

Brûle la mer
By Nathalie Nambot and Maki Berchache / 2014 / France / 75 minutes
Right after the Tunisian revolution, and the fall of Ben Ali, 25.000 young Tunisians went to sea toward Europe, via Lampedusa. Maki Berchache is one of them. Based on his story, fragments of images and narratives, Brûle la mer reconsiders this attempt of freedom.

JPEG - 106.5 ko
Friday November 15th

New squat for people in exile in Dijon – 11 rue H. Becquerel

7:30 pm – Meal

Come and share a meal at this new living area, which exists since the squat in Chenôve (CPAM) was evicted. Let’s meet and get to know each other !

Saturday November 16th

Espace autogéré des tanneries - 35 rue des ateliers

From 5 pm - Treats, infokiosque, games, drinks...
5 pm – Criardes ! A news bulletin and puppet show by Projet D.
6 pm – Folk Bal with Le Bout du Banc
7:30 pm – Banquet (vegan / vegetarian)
9 pm – Pompon Sauvage concert
10 pm – Afrobeat mix, then party until 5 am !

For further information : sansfrontieres-dijon@riseup.net

JPEG - 393.2 ko
JPEG - 379.7 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Une remise de lettre à la société SEM, propriétaire du bâtiment occupé par des demandeurs d’asile

Une cinquantaine de personnes, habitant.es et soutiens, sont venues assister à la remise du courrier adressé à l’entreprise propriétaire du bâtiment occupé par des demandeur, d’asile rue Becquerel. le lieu devient est expulsable à partir du 10 juillet suite à une procédure passée en référé au tribunal au mois de juin. Il s’agit en fait d’une demande de rendez-vous pour trouver une autre issue que l’expulsion.

[Rassemblement de soutien] Être étranger n’est pas un crime !

Un jeune dijonnais d’origine étrangère est attaqué au pénal pour être rentré en France sans visa alors qu’il était enfant. Le collectif soutien asile 21 appelle à se rassembler devant le tribunal jeudi 9 juillet à 8h30 pour le soutenir !

Menace d’expulsion des demandeurs d’asile de la rue Becquerel

Remise de courrier et rassemblement le mercredi 8 juillet à 10h devant les locaux de la société Est Métropole, propriétaire du bâtiment, 8 rue Marcel Dassault.

Articles de la même thématique : Squats - Expulsions

Libérons Anton - Vague de répression à Tweebosbuurt

25 personnes ont été arrêtées, 3 squats ont été expulsés, des personnes frappées par la police, agressées par des individus inconnus. Une personne va probablement être déportée dans un pays ou sa vie est directement menacée. Ceci est un appel a l’aide ! Pour demander la libération de Anton, appel à rassemblement le 12/02 devant l’ambassade hollandaise la plus proche de chez vous.

[Fil info] Ouverture d’un nouveau lieu de vie pour les réfugiés à Dijon

Ce dimanche matin à l’aube, les anciens habitants de la CPAM de Chenôve, qui vivaient depuis leur expulsion le 9 septembre dernier sur le chemin des cailloux, un terrain vague le long de la rocade, ont décidé d’officialiser leur installation dans un nouvel immeuble vide.

Des oeuvres d’art à vendre pour soutenir les réfugiés de l’ex-CPAM

Depuis leur expulsion le 25 septembre dernier, les anciens habitants de la CPAM vivent dans des tentes sur un terrain vague près de la rocade. Samedi 5 octobre, le Black Market organise une vente d’oeuvres d’arts pour les soutenir finançièrement.