Suppression de postes dans l’académie de Dijon : 113 annoncées en décembre, au final l’équivalent de 148 postes en janvier !



La FSU Côte-d’Or et Bourgogne-Franche-Comté dénonce des suppressions de postes bien plus nombreuses que celles annoncées par le rectorat, au détriment de conditions d’enseignement déjà mises à mal par la crise sanitaire.

Communiqué de la FSU Côte-d’Or et Bourgogne-Franche-Comté

Alors que le confinement a aggravé les inégalités scolaires, alors que les élèves subissent encore les effets du confinement, alors que les familles vivent dans des situations de plus en plus précaires, le ministère va continuer à faire des économies sur le dos de la jeunesse !

A la rentrée prochaine alors qu’il y aura 43 000 élèves de plus dans le second degré, le ministère prévoit la suppression de 1 883 emplois sur toute la France. Le « quoi qu’il en coûte » ne vaut apparemment pas pour la jeunesse !
Pour l’académie de Dijon, l’équivalent de 73 suppressions est prévu pour la rentrée prochaine par le ministère. Dans les documents transmis par le rectorat ce sera a priori l’équivalent de plus de 148 postes qui sera finalement supprimé.

L’addition est bien plus salée ! Et ce sont les lycées qui paieront le plus lourd tribut !
Selon les données transmises par le rectorat pour le comité technique académique, ce sera donc a minima une perte de l’équivalent de 77 postes en collèges, de 40 postes en lycées GT [1], de 34 postes en LP [2] ; soit bien plus que les 73 postes prévus par le ministère.

Les élèves les plus en difficulté seront également impactés car les dotations des SEGPA [3] seront également réduites !
Si on ajoute à cela la non-anticipation des conséquences sanitaires sur le passage du bac, c’est une rentrée 2021 qui s’annonce tout sauf sereine et tout sauf un mieux pour nos élèves.

La FSU dénonce fortement les conditions de préparation de rentrée et continuera à combattre ce désinvestissement dans l’éducation nationale.



Notes

[1général et technologique

[2lycée professionnel

[3Section d’enseignement général et professionnel adapté

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

Articles de la même thématique : Éducation Nationale

Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating

Communiqué départemental intersyndical sur les recrutements par job dating dans l’académie. Le recrutement par job dating c’est l’ubérisation du métier d’enseignant. C’est un pas de plus vers une privatisation de l’école. Les organisations syndicales signataires demandent audience au Rectorat le 28 Juin en fin de matinée et appellent à un rassemblement/conférence de presse à 9h le mardi 28 juin devant Pôle Emploi Nord.