Un député LREM de Saône-et-Loire se couche face aux lobbys

Un article curieux paru dans un média local, au sujet d’un député de Saône-et-Loire qui n’aurait « pas cédé aux pressions [...] du lobbying ». Probablement une coquille, car, dès le titre de l’article en question, on peut comprendre le contraire.

Prenons-en de la graine (enrobée de néonicotinoïdes) : Rémy Rebeyrotte, le député de la circonscription d’Autun, ex-socialiste devenu LREM, a résisté vaillamment aux assauts des lobbyistes. Il peut être fier de lui et arborer son plus beau sourire pour la photo : il a tenu bon face à 30 lobbys qui ont tenter de l’influencer par tous les moyens !
Bon, ok, pour lui, les lobbys, ce sont une trentaine d’associations qui défendent la santé de la population et l’environnement. La FNSEA et de Bayer-Monsanto défendent eux l’intérêt général, c’est bien connu.

Voici les explications du député :
http://www.creusot-infos.com/news/saone-et-loire/saone-et-loire/remy-rebeyrotte-revendique-de-ne-pas-avoir-vote-l-introduction-de-l-interdiction-du-glyphosate-dans-la-loi-et-il-dit-pourquoi.html


P.-S.


Articles de la même thématique : Agriculture bio

Il y a dix ans, une manifestation lançait l’occupation des Lentillères

« J’ai 10 ans » ! Plongée dans les archives de cette tumultueuse première décennie et particulièrement sur la date anniversaire. Par ces temps de confinement, on vous emmène en ballade dans les archives du média militant local de l’époque - Brassicanigra - avec des articles, des photos et aussi des vidéos glannées sur le web.