Un député LREM de Saône-et-Loire se couche face aux lobbys


Saône-et-Loire

Un article curieux paru dans un média local, au sujet d’un député de Saône-et-Loire qui n’aurait « pas cédé aux pressions [...] du lobbying ». Probablement une coquille, car, dès le titre de l’article en question, on peut comprendre le contraire.

Prenons-en de la graine (enrobée de néonicotinoïdes) : Rémy Rebeyrotte, le député de la circonscription d’Autun, ex-socialiste devenu LREM, a résisté vaillamment aux assauts des lobbyistes. Il peut être fier de lui et arborer son plus beau sourire pour la photo : il a tenu bon face à 30 lobbys qui ont tenter de l’influencer par tous les moyens !
Bon, ok, pour lui, les lobbys, ce sont une trentaine d’associations qui défendent la santé de la population et l’environnement. La FNSEA et de Bayer-Monsanto défendent eux l’intérêt général, c’est bien connu.

Voici les explications du député :
http://www.creusot-infos.com/news/saone-et-loire/saone-et-loire/remy-rebeyrotte-revendique-de-ne-pas-avoir-vote-l-introduction-de-l-interdiction-du-glyphosate-dans-la-loi-et-il-dit-pourquoi.html


P.-S.


Articles de la même thématique : Agriculture bio

[Discussion] Jardiner en ville c’est aussi résister

Soirée discussion autour du livre Sous les pavés la terre. Agricultures urbaines et résistances à la métropole, en présence de son autrice Flamninia Paddeu.
Samedi 11 Juin à 20h, Snack Friche au Quartier Libre des Lentillères,
8 1/2 rue Amiral Pierre, Dijon

[Besançon] Tous au tribunal pour Claire !

Claire Guyon fait face à de multiples animosités des mairies alentours pour l’empêcher d’installer une ferme en agriculture biologique diversifiée. Ce vendredi matin à l’alpage de la Boivine (1220m d’altitude, près du Mont d’Or) où elle s’est installée la semaine dernière, Claire a reçu la visite d’un huissier et une convocation pour le lundi 16 mai.