Cessons de financer le terrorisme d’État !



36e vigie citoyenne mensuelle pour la reconversion du site CEA-Valduc

Communiqué de presse n° 36 - 19 janvier 2023

Le 19 janvier 2023, à l’occasion du 2e anniversaire de l’entrée en vigueur du TIAN (22 janvier 2021), et du 3e anniversaire des vigies mensuelles à Dijon et Valduc, 9 lanceurs d’alerte ont distribué des tracts et brochures relatifs au financement de l’armement nucléaire par les banques, et ont eu des entretiens à ce sujet dans 7 agences bancaires de Dijon. Ils ont ensuite déployé des banderoles à Moloy, près du site du CEA de Valduc (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) qui assure la maintenance et la modernisation des 290 armes nucléaires françaises.

Ils demandent :

  • le respect par la France de l’art. 6 du Traité de non-prolifération (TNP) auquel elle a adhéré en 1992 et dont elle viole l’esprit et la lettre,
  • l’adhésion de la France au Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), devenu depuis le 22 janvier 2021 la norme du droit international,
  • l’arrêt du financement par les banques françaises de la production des armes nucléaires,
  • et, à terme, la reconversion à des activités pacifiques des sites CEA-DAM, dont celui de Valduc,
JPEG - 899 ko
Nos banques financent l’armement nucléaire

Le TIAN interdit non seulement la production, la possession, la menace d’utilisation des armes nucléaires, mais aussi le financement de ces armes.
Entre janvier 2017 et janvier 2019, plus de 678 milliards d’euros ont été investis par 325 institutions financières à travers le monde dans les principales sociétés impliquées dans l’industrie des systèmes d’armes nucléaires, dont Airbus, BAE Systems, Boeing, EADS, Leonardo, Larsen & Toubro, Naval Group, Northrop Grumman, Safran, Thalès, etc.
En France, les principaux organismes (banques et fond de pensions) impliqués dans le financement de systèmes d’armes nucléaires sont : Axa, BNP Paribas, Banque populaire - Caisses d’Épargne (Groupe BPCE), Carmignac Gestion, Crédit agricole, Crédit mutuel, CIC, Dassault Famille, Groupe AG2R, Groupe La Française, Société générale, Oddo BHF, Viel & Cie.
Les banques et les institutions financières sont un chaînon clé de l’industrie des armes nucléaires. En désinvestissant, elles peuvent accélérer la stigmatisation et l’élimination de ces armes de destruction massive qui menacent l’humanité et sont un instrument de terrorisme d’État.

Comment les citoyens peuvent-ils soutenir le TIAN ?
  • Écrivez à votre Maire, afin que votre commune signe l’Appel des villes d’ICAN pour le désarmement nucléaire, à votre député et sénateur pour que la France ratifie le TIAN.
  • Participez aux vigies citoyennes à Dijon ou Valduc, à Paris et ailleurs.
  • Questionnez votre banque sur son financement de la bombe atomique, et n’hésitez pas à changer pour une banque éthique, grâce au guide éco-citoyen “Choisis ta banque !” sur le site des Amis de la Terre.
  • Intéressez-vous aux armes nucléaires, aux questions de sécurité internationale et aux alternatives de défense de la démocratie.

Les vigies et actions non-violentes menées par le ‘Collectif Bourgogne Franche Comté pour l’abolition des armes nucléaires’ s’inscrivent dans le cadre d’ ICAN, ’Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires’ (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), prix Nobel de la paix 2017, et dans la suite des précédentes victoires de l’ONU :

  • interdiction des armes biologiques (1972),
  • des armes chimiques (1993),
  • des mines antipersonnel (1997),
  • des bombes à sous-munitions (2008).

Regardez la vidéo « Le début de la fin des armes nucléaires ».
Découvrez l’historique avec photos des actions à Dijon et Valduc depuis 2013.
Lisez l’étude sur les déchets nucléaires militaires français.
7 exemples, de 1948 à 2014, prouvant que la dissuasion nucléaire ne fonctionne pas, par l’IRNC : « Les sept vices de la dissuasion nucléaire » : www.irnc.org/IRNC/Textes/2803

Le collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires
http://abolitiondesarmesnucleaires.org
abolitiondesarmesnucleaires@orange.fr
06 14 24 86 96



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

Le président Macron à Hiroshima

La ville martyre d’Hiroshima, victime de la bombe atomique américaine en 1945, accueille le sommet du G7 du 19 au 21 mai. Ce sera la première visite d’un président français sur ce site de mémoire.

[Bure] Manifestation pour une relance de nos colères !

Nous appelons tous les groupes et individus du spectre autonome, anarchiste et social-révolutionnaire à venir à Bure le 3 juin 2023 et à créer ensemble une expression déterminée de notre position indiscutable – contre le nucléaire et son monde de merde !

Dijon : 12e « anniversaire » de la catastrophe de Fukushima.

Démarrée le 11 mars 2011, la catastrophe continue avec des fuites radioactives permanentes et les projets du gouvernement nippon de rejeter à la mer l’eau radioactive stockée et le retour des populations en zone contaminée. Des actions sont organisées dans beaucoup de pays, en soutien aux victimes et contre la relance du nucléaire.

Articles de la même thématique : Armée

Recouvrons les publicités de l’armée !

Vous aussi, vous trouvez que la dernière campagne de pub de l’armée est dégueulasse ? Nous vous invitons à y répondre sur les murs de votre quartier !

Jusqu’à la ceinture

On avait d’la flotte jusqu’aux g’noux
Et le vieux con a dit d’avancer