2000’s Fever, la BOUM en soutien à l’espace d’Activités des Tanneries

Ce samedi 08 février, c’est la Boum aux Tanneries en soutien à l’Espace d’Activités : bibliothèque, ciné , informatique et bidouillage électronique, archives, espaces d’impression et de créations graphiques..
L’espace est ouvert tous les mercredi après midi et lors des événements.

[En image, la façade des tanneries dans les années 2000 ! ]

Les années 2000 ? Oui, c’est vrai, pas facile de trouver l’inspi, mais entre le passage des francs à l’euro en 2001, les manif anti Le Pen en 2002, les émeutes de banlieue en 2005, le mouvement contre le CPE en 2006, les offensives anti-terroristes dans les milieux qualifiés d’ultragauche en 2008 : tu as déjà quelques éléments du contexte politique, reste juste à retrouver le style qui va avec ( quelques indices : la mode du pantalon taille basse évasé et du piercing au nombril, de la tecktonik, des baggys de skatter et du rap bling bling).

Et si tu ne trouves pas ton déguisement, ou si tu es un peu perdu.e parce que tu n’étais juste pas né.e, les DJ’s se chargeront de rattraper l’ambiance 2000 grâce aux tubes et musiques obscures qui ont accompagné les premiières BOUM aux anciennes Tanneries.
L’occas’, donc, de se replonger tout en déhanché dans l’histoire récente des Tanneries, et plus largement des mouvements de ce début de millénaire...

Et un article déjà paru qui revient sur le contenu de l’Espace d’Activités et quelques archives des affiches des anciennes BOUM.

[Après la Boom] Au fait, c’est quoi l’espace Activités des Tanneries ?

700 personnes se sont déhanchées jusqu’à 4h du matin samedi soir aux Tanneries, alors que la « Boom » fêtait son grand retour. Les bénéfices vont aller à la partie Activités de l’Espace autogéré.

2 octobre 2018

Une partie de la playlist dévoilée

PNG - 4.9 Mo

Et le programme du mois de février

[Février 2020] Un lieu qui dure pour accueillir une grève qui dure

Les Tanneries c’est un espace autogéré, un centre social, un point de convergence, d’organisation.. enfin un lieu qui s’affirme en lutte, qui soutient le mouvement actuel contre la réforme des retraites et depuis lequel c’est possible de s’organiser.

5 février 2020


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Fêtes

Manifestive acte 2 : Décrétons l’état d’urgence culturel

Acharnement judiciaire contre la fête libre, chars censurés dans de nombreuses villes, manifestations interdites, répression policière… L’arsenal judiciaire bat son plein pour étouffer toute mobilisation autour de la fête libre. Nous répondrons avec nos basses et nos caissons pour une nouvelle manifestation samedi 6 mars !

[En images] Marche des libertés à Chalon-sur-Saône

Samedi 27, environ 500 personnes ont manifesté dans les rues de Chalon-sur-Saône pour protester contre les lois liberticides (« sécurité globale », « contre les séparatismes », fichage, etc.). Parmi les manifestant·es, beaucoup répondaient à l’appel du comité de soutien à la Maskarade, dont le camion-sono a rythmé le cortège.

Récit et photos de la vélorution et de la free party du port du canal

Samedi 20 février, un nouvel évènement de soutien aux inculpé·es de la Maskarade - la free party qui a eu lieu le soir du nouvel-an à Lieuron - avait lieu à Dijon. Pas de manif derrière les camions sonos cette fois-ci, mais une vélorution sonore, suivie d’une free party.