9e jour de grève chez Enedis : plus de 100 sites bloqués en France

De Rennes à Saint-Etienne, en passant par Brest et Saint-Brieuc, Lyon et Vénissieux, de nombreux sites Enedis, GRDF et Engie sont en grèves, voire bloqués par les salarié·es. Nos ami·es de Expansive.info et Rebellyon.info sont allé·es à leur rencontre.

Depuis 9 jours, ce sont plus de 100 sites Enedis qui sont en grève en France contre l’externalisation de leurs activités et pour une hausse de leurs salaires. Les piquets de grève se renforcent et à Vénissieux aussi. Ce week-end, les salariés seront heureux que vous leur rendiez visite à toute heure.

Le nombre de sites placés sous contrôle de l’action des grévistes ne cesse d’augmenter et étaient de 104 ce matin. Dans les prochains jours des actions fortes sont envisagées , décidées démocratiquement par les salarié(es), revendiquées par la CGT, elle n’ont d’autre objet que d’alerter les citoyens pour qu’ils interviennent dans le débat du service public de l’énergie.

Les grévistes réclament "l’arrêt de l’externalisation de leurs activités, donc le maintien des emplois au statut des Industries électriques et gazières ; une hausse du pouvoir d’achat par l’obtention à minima de 200 € brut ; l’embauche des alternants et intérimaires afin de compléter les équipes et une nouvelle organisation du travail qui prenne en compte les réalités du travail et la garantie des missions de service public.

Pour retrouver l’article complet :

9e jour de grève chez Enedis, plus de 100 sites bloqués en France : appel à soutien le samedi 16 juin à Vénissieux

Depuis 9 jours, ce sont plus de 100 sites Enedis qui sont en grève en France contre l’externalisation de leurs activités et pour une hausse de leurs salaires. Les piquets de grève se renforcent et à Vénissieux aussi. Ce week-end, les salariés seront heureux que vous leur rendiez visite à toute heure et particulièrement à l’occasion du match France Australie qui sera retransmis en direct sur place. Rdv le Samedi 16 juin à partir de 11h30 Rue Germaine Tillon, proche de la station BP.

A lire sur Rebellyon.info