Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Appel à rassemblement devant le siège de l’association Ressources



Communiqué des élu-es Solidaires au CSE de l’association Ressources

Lundi 30 juillet 2018, une réunion extraordinaire du CSE dont l’objet est l’information/consultation sur une déclaration de cessation de paiement de RESSOURCES, agissant dans l’insertion de personnes en difficultés conformément à l’article 2312-53 du code du travail aura lieu 14 C rue pierre de Coubertin.

Lors de la dernière réunion du CSE, la Direction a annoncé oralement aux salariés que le FSE (Fonds Social Européen) et le P.D.I.(Plan Départemental d’Insertion) refusaient d’octroyer à RESSOURCES une subvention de 150.000 euros et que d’autre part, le département refusait de valider l’agrément I.A.E. (Insertion par l’Activité Economique) permettant d’insérer des CDDI en 2019, mais elle refuse toujours de nous en donner la raison.

En conséquence une quarantaine d’emplois, dont ceux des salariés les plus précaires, sont menacés.

A l’heure actuelle, les élus Solidaires ne savent toujours pas, malgré leurs demandes répétées, si l’Association est ou non en redressement judiciaire, le nouveau Président, M. Pierre DUFOUR, qui n’était présent à aucune réunion du C.S.E. refuse de communiquer sur la question.

Les élus Solidaires constatent qu’en aucun cas la responsabilité des salariés n’est en cause ; l’origine de se désastre social et économique trouve son origine dans la gestion désastreuse de la Direction précédente.

C’est la raison pour laquelle nous appelons à un rassemblement le lundi 30 juillet à 17 H 15, devant l’Association RESSOURCES



Articles de la même thématique : Syndicalisme

Rassemblement contre un licenciement au restaurant l’Edito

Sollicité à de multiples reprise par le syndicat Solidaires, l’Edito reste sans réponse face au licenciement d’un de ses employés. Solidaires 21 appelle une mobilisation vendredi 17 mai à partir de 18h45 afin d’interpeller les client·es du restaurant.

Articles de la même thématique : Précarités

Conflit de classes inversé, l’épine dans le pied des luttes sociales

Hiver 2023, mouvement social contre la réforme des retraites. Fonctionnaires, salarié·e·s d’entreprises publiques, étudiant·e·s sont en grève et dans la rue. Caissier·ères, ouvrier·ères du bâtiment, femmes de ménage, livreurs deliveroo et autres salarié·e·s de la « deuxième ligne » sont au taf. Les classes moyennes peuvent-elles faire seules la révolution ?

Inégalité de traitement et autres violations du droit : Ethicofil, une éthique en toc

Inégalité de traitement, absence de réunions obligatoires du CSE, pressions, menaces, absence de suivi CDDI, irrespect de procédure, congés payés imposés aux salarié(e)s en violation des textes en vigueur, invention du concept de volontariat-collectif…
Cet inventaire à la Prévert, quoique non exhaustif, n’est pas tiré de l’œuvre nauséabonde d’un grand patron d’extrême droite comme on pourrait le penser, mais de celle du président d’Ethicofil, association dont le CA est majoritairement composé de « militants » de la CFE-CGE – et dont le président, lui-même conseiller prud’homme CFE-CGC – semble s’asseoir, chaque jour un peu plus, sur le code du travail.