Black Lives Matter : manifestation à Besançon samedi 13

Dans le cadre d’un appel national du comité pour Adama, des organisations et partis politiques, syndicats, associations, et habitants de quartiers appellent à une manifestation contre les violences policières et le racisme.

Dans le cadre d’un appel national du comité pour Adama, cette initiative collective locale est soutenue par des organisations et partis politiques, syndicats, associations, habitants de quartiers...


Depuis 15 jours, depuis l’assassinat de Georges Floyd à Minneapolis par un agent de police, des manifestations de milliers de personnes ont lieu partout dans le monde pour dénoncer les violences policières et le racisme.

En France aussi, les violences policières font des morts et des blessés graves, et il est intolérable que les tenants du pouvoir continuent à les nier, donc à encourager dans la police les actes racistes et violents.

D’Adama Traoré à Zineb Redouane, de Zyad et Bouna à Cédric Chouviat, de Rémi Fraisse à Geneviève Legay... la liste est longue des actes commis par la police ayant entraîné la mort des victimes ou de graves blessures.

Longue aussi celle de toutes les discriminations et humiliations infligées par la police à certains groupes sociaux, du fait de leurs origines ethniques ou géographiques, de leur appartenance supposée à telle ou telle communauté : les contrôles d’identité incessants dans les quartiers populaires en sont la preuve.

Parce qu’à Besançon aussi les citoyen.ne.s n’acceptent pas cet état de fait et l’impunité de la police, rassemblons-nous pour dénoncer les violences policières et toutes les formes de discrimination :

Samedi 13 juin à 15h place du 8 septembre.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Racisme

[Strasbourg] Podcast « À nos mort.e.s »

Le 31 octobre 2020, à l’occasion de Samhain, un moment suspendu entre la vie et la mort, entre le jour et la nuit, nous avons voulu célébrer nos mort-es à la Pigeonne, le squat queer féministe antiraciste de Strasbourg.
Iels n’auront pas notre tristesse. Transformons nos deuils en force et nos rages en puissances. Nous avons lu et diffusé les réponses à notre appel à créations militantes, fictives, poétiques. Ces textes ou sons célébrent de manière politique nos mort-es assassiné-es ou suicidé-es, victimes du sexisme, du racisme, de la transphobie et de la transmysogynie, de la putophobie et de la queerphobie.

[Strasbourg] Appel à textes pour célébrer nos mort-es

Nos mort-es sont politiques ! Chaque année, nous comptons nos mort-es suicidé-es, assassiné-es, silencié-es par féminicides, crimes racistes, transphobes, queerphobes et putophobes. Écrivons pour les célébre, iels n’auront pas nos mort-es, iels n’auront pas nos vies !

Articles de la même thématique : Crimes policiers

En 2020, 27 décès suite à une intervention des forces de l’ordre, dont 12 pendant le confinement !

Qu’elles soient soit légitimes, discutables ou illégales, Basta ! poursuit son recensement des interventions policières létales. 27 décès sont survenus en 2020 dont onze tués par balles – deux lors d’opérations anti-terroristes – et sept suite à un « malaise » en détention ou asphyxiés lors d’une interpellation. Voici le bilan que l’IGPN se refuse de faire.