[Chenôve] Le préfet autorise l’armement et les caméra-piétons des policiers municipaux

La préfecture de Côte d’Or a annoncé ce mercredi 24 mars qu’elle autorisait le maire de Chenôve à équiper ses policiers d’armes de catégorie B1 et de caméras piétons.

Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, a signé un arrêté autorisant a police municipale de Chenôve à :

  • détenir des armes de catégorie B1 (pistolets semi-automatiques). Ces dernières s’ajoutent à celles de catégorie D autorisées depuis 2017 (matraques de type bâton dedéfense ou tonfa, matraques télescopiques, générateurs d’aérosols incapacitant ou lacrymogènes de 75ml et 100ml)
  • enregistrer leurs interventions au moyen de 4 caméras individuelles avec une conservation des données durant 6 mois. Les armes de catégorie B1 pourront être portées dès lors que les policiers auront bénéficié de la formation prévue à cet effet et que des autorisations préfectorales individuelles de port d’arme auront été délivrées.

Cette annonce fait suite aux annonces de Thierry Falconnet, maire PS de Chenôve, le 28 septembre dernier. Elles s’ajoutent à de nouveaux recrutements de policiers municipaux, à l’extension de leurs horaires de travail le soir, ainsi qu’au recrutement de nouveau policiers nationaux dans le cadre du classement du quartier du Mail en « Quartier de reconquête républicaine ».

Cette décision rejoint celle concernant l’armement de la police municipale dijonnaise, annoncée en octobre 2020 par Nathalie Koenders.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Police

[En images] Marche des libertés à Chalon-sur-Saône

Samedi 27, environ 500 personnes ont manifesté dans les rues de Chalon-sur-Saône pour protester contre les lois liberticides (« sécurité globale », « contre les séparatismes », fichage, etc.). Parmi les manifestant·es, beaucoup répondaient à l’appel du comité de soutien à la Maskarade, dont le camion-sono a rythmé le cortège.

Articles de la même thématique : Armements

Les lacrymos, une arme de guerre civile

Armes de « contrôle des foules » par excellence, les gaz lacrymogènes semblent être devenus l’un des outils privilégiés du maintien de l’ordre contemporain. Leur usage dans le cadre de manifestations publiques s’est systématisé ces dernières années, au point que l’image de rassemblements noyés sous les gaz semblent être devenue la norme.