[Chenôve] La police municipale bientôt armée

Ce lundi 28 septembre Thierry Falconnet, maire PS de Chenôve, a annoncé le recrutement de nouveaux policiers municipaux, l’elargissement de leurs horaires de travail, et leur prochaine dotation d’armes à feu.

Thierry Falconnet, maire PS de Chenôve, a annoncé plusieurs mesures sécuritaires ce lundi 28 septembre avant la tenue du conseil municpal :

  • trois policiers municipaux et deux agents de surveillance de voie publique (ASVP) seront recrutés en 2021.
  • l’objectif fixé à l’horizon 2022 est d’atteindre l’effectif de 12 policiers municipaux et de 4 ASVP.
  • extension des horaires de travail des policiers municipaux en soirée. Jusqu’à 23h et le week-end. (Actuellement, le samedi et le dimanche après-midi, les policiers municipaux ne travaillent pas).
  • les policiers municipaux disposeront d’un armement létal, de catégorie B, c’est-à-dire des armes à feu et des armes de poing.
     [1]


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Police

Articles de la même thématique : Armements

Les lacrymos, une arme de guerre civile

Armes de « contrôle des foules » par excellence, les gaz lacrymogènes semblent être devenus l’un des outils privilégiés du maintien de l’ordre contemporain. Leur usage dans le cadre de manifestations publiques s’est systématisé ces dernières années, au point que l’image de rassemblements noyés sous les gaz semblent être devenue la norme.