Culture en danger : le temps des engagements !



Le monde du Spectacle appelle à une action jeudi 4 mars.

La Culture est un bien commun.

Elle est partout. Elle ouvre des voies, offre des perspectives, appelle à réfléchir sur soi, sur les autres, sur le monde. Elle est un espoir.

Nous allons la défendre. Nous ne voulons plus d’effets d’annonce, nous voulons des engagements ! Notre volonté d’exercer nos métiers et d’en vivre est aussi celle de maintenir le dialogue avec le public.

Le 4 mars, tous les acteurs du monde culturel seront à nouveau mobilisés !

Besançon : 9h30 au kiosque Place Granvelle

Dijon : 9h30 Place de la Libération

Pour l’action de Dijon, il n’y a pas de dress-code obligatoire si ce n’est d’être en noir.
Il est recommandé de venir avec une chaise pour une mise en scène à la Roselyne.

Masques et gestes barrières évidemment

texte de l’appel et revendications : https://4mars.swipepages.net/



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Précarités

Montbéliard : forum de recrutement dystopique.

« Les jeunes ne veulent plus travailler, et y’a du boulot partout ! ». Je suis allé vérifier cette phrase de capitaliste par moi-même en me rendant au forum de recrutement organisé par la ville de Montbéliard. Dès l’ouverture, une file d’attente très longue patiente dans le calme et dans une ambiance glaciale...

Articles de la même thématique : Allocations

Pole-emploi s’actualise

La réforme de l’assurance-chômage qui vient.
On y est : la future réforme de l’assurance-chômage se profile. Autrement dit nous savons mieux, nous, précaires, chômeurs, à quelle sauce le gouvernement nous a préparés pour être dégustés par les organisations patronales.