[Dijon] Ciné-discussion : Oskar et Lily

Projection du film suivie d’une discussion animée par Paul Garrigues, co-animateur du groupe de travail étrangers-immigrés de la LDH et Florent Genin, vice-président de la LDH de Dijon.

Vendredi 6 mars à 20h15
au Cinéma Eldorado

De Arash T. Riahi. Autriche. 2020. 1h42. Avec Leopold Pallua, Rosa Zant, Christine Ostermayer…
Oskar et Lily, deux enfants tchétchènes sont sur le point d’être expulsés d’Autriche avec leur mère. Suite à une tentative désespérée de leur maman pour les protéger, l’expulsion est suspendue mais Oskar et Lily sont séparés et chacun placés dans une famille d’accueil. L’espoir des enfants de retrouver leur mère se nourrit de leur amour réciproque et met au défi tous les obstacles de la bureaucratie avec passion et poésie…

Pour découvrir la bande annonce c’est ici
Soirée organisé en partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme
<> Tarifs habituels <>
pré-ventes à l’accueil du cinéma


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Menace d’expulsion des demandeurs d’asile de la rue Becquerel

Remise de courrier et rassemblement le mercredi 8 juillet à 10h devant les locaux de la société Est Métropole, propriétaire du bâtiment, 8 rue Marcel Dassault.

La Gazette des confiné·es #17 - Black Lives Matter, licenciements de masse et Covid en Afrique

Cette ultime Gazette commence par l’espoir d’un soulèvement fertile contre l’oppression raciste. Et si des semaines de confinement nous avaient plus uni·es que séparé·es ? Faisons ce pari, car d’âpres combats commencent, tant contre l’immense casse sociale facilitée par les ordonnances Macron que pour faire obstacle aux grands projets inutiles et imposés. Sans parler de l’aide aux exilé·es, notamment à Lesbos.

Rassemblement en hommage aux victimes du racisme

Plusieurs associations anti-racistes dijonnaises appellent à un rassemblement mardi 9 juin à 18h place de la Libération, contre le racisme et les violences policières.

Articles de la même thématique : Mineurs scolarisés

Guimba au pays d’Ubu : Imbroglio franco-malien en Côte d’Or

Guimabe Coulibaly a rendez-vous mardi 21 janvier à l’Ecole nationale de Police de Paris à Vincennes. Le centre de rétention administrative (CRA) est sur place. Pratique quand on s’apprête à expulser un jeune malien de 20 ans. Retour sur sa situation depuis son arrivée en France, suivi d’un texte de sa main, et d’un texte du collectif lycée d’accueil international Le Castel.

Bouclier musical autour de 14 élèves expulsables

Rassemblement musical pour défendre 14 élèves dijonnais·es menacé·es d’expulsion imminente. Samedi 18 janvier à 10h30 place François Rude.

L’année des G ? Après Gvantsa, Guimba ? Et Quadri ? Et tous les autres ?

Descriptif rapide ?
Guimba ne passera peut-être pas le nouvel an en France sauf si...
Complétez vous-même avec tous les moyens d’action à votre disposition.