[Dijon] Ciné-discussion : Oskar et Lily

Projection du film suivie d’une discussion animée par Paul Garrigues, co-animateur du groupe de travail étrangers-immigrés de la LDH et Florent Genin, vice-président de la LDH de Dijon.

Vendredi 6 mars à 20h15
au Cinéma Eldorado

De Arash T. Riahi. Autriche. 2020. 1h42. Avec Leopold Pallua, Rosa Zant, Christine Ostermayer…
Oskar et Lily, deux enfants tchétchènes sont sur le point d’être expulsés d’Autriche avec leur mère. Suite à une tentative désespérée de leur maman pour les protéger, l’expulsion est suspendue mais Oskar et Lily sont séparés et chacun placés dans une famille d’accueil. L’espoir des enfants de retrouver leur mère se nourrit de leur amour réciproque et met au défi tous les obstacles de la bureaucratie avec passion et poésie…

Pour découvrir la bande annonce c’est ici
Soirée organisé en partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme
<> Tarifs habituels <>
pré-ventes à l’accueil du cinéma


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Suivi de la marche des sans-papiers

La marche des solidarités est partie le 19 septembre de Marseille et Montpellier et passera par Dijon le 8 octobre, avant d’arrivée à Paris et de marcher sur l’Elysée le 17 octobre 2020. Suivi étape par étape, de la grande marche vers la régularisation de toutes les personnes sans papiers !

Articles de la même thématique : Mineurs scolarisés

Guimba au pays d’Ubu : Imbroglio franco-malien en Côte d’Or

Guimabe Coulibaly a rendez-vous mardi 21 janvier à l’Ecole nationale de Police de Paris à Vincennes. Le centre de rétention administrative (CRA) est sur place. Pratique quand on s’apprête à expulser un jeune malien de 20 ans. Retour sur sa situation depuis son arrivée en France, suivi d’un texte de sa main, et d’un texte du collectif lycée d’accueil international Le Castel.