Intervention de la police au jardin de l’Engrenage

Ce vendredi matin, la police municipale a tenté de saccager les jardins de l’Engrenage. La mobilitation des occupant·es et de leurs soutiens a permis de repousser les machines.

  • Ils détruisent, on reconstruit

    Ca s’active sur les jardins ce samedi après-midi pour remettre en état les parcelles vandalisées par la mairie.

    JPEG - 474.1 ko
    JPEG - 627.4 ko
  • Un peu d’histoire...

    Il y a 8 ans la municipalité saccageait les Lentillères pour empêcher l’installation d’une ferme

    Vendredi 24 juillet, une quinzaine d’agents municipaux se sont rendus de bon matin sur les jardins occupés de l’Engrenage pour tenter de les saccager à coup de pelleteuse. Une intervention qui n’est pas sans en rappeler une autre, 8 ans plus tôt...

    5 août
  • La tentative d’expulsion en video

  • Les images de l’opération de ce matin et de ses dégats

    JPEG - 278 ko
    JPEG - 60.3 ko
    JPEG - 177.7 ko
    JPEG - 100 ko
    JPEG - 96.5 ko

    (via la page facebook de l’Engrenage)

    JPEG - 1.6 Mo
    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 1.3 Mo
  • Rendez-vous demain pour un chantier de remise en ordre

    Des chantiers d’aménagement des lieux sont organisés tous les samedis de l’été. Demain ce sera l’occasion de réparer une partie des dégats causés par les tractopelles municipaux. Rendes-vous avez pelles et rateaux à partir de 9h30 !

    Chantier d’été tous les samedis au jardin de L’Engrenage

    Le jardin libre l’Engrenage s’enracine ! En cours d’aménagement, besoin de soutien, alors viens faire un tour les samedis à partir de 9h30 pour participer aux chantiers d’été. Amène ton pique-nique, on mangera tous ensemble le midi.

    17 juillet
  • Un récit de la matinée par des occupant·es des lieux

    La tentive d’expulsion du jardin de l’Engrenage en récit et en video

    Tôt ce vendredi matin, les occupant·es des jardins de l’Engrenage ont été réveillés par des policiers municipaux et par trois tractopelles missionnés pour ravager les potagers. L’arrivée rapide de soutiens leur a permi de stopper l’avance des machines. Le récit des événements par des protagonistes.

    5 août
  • Les bétonneurs ont fait machine arrière !

    Les « forces de l’ordres » ont tenté d’expulser les personnes qui vivent dans la maison au milieu des jardins. Dans le même temps des tractopelles ont commencé à saccager les jardins.
    Les occupant·es sont monté·es sur les machines pour les stopper, et l’arrivée de soutien a permi de repousser les vandales de la mairie.
    Un pique-nique de soutien à lieu sur place ce midi.

La police est arrivée en masse ce matin à 6h30, avec des engins de chantier.

Un rassemblement massif est appelé pour sauver les lieux !

Jardin l’Engrenage, 61 et 63 avenues de Langres, Dijon
FB : jardin l’Engrenage
jardinlengrenagedijon@riseup.net



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Articles de la même thématique : ZADs

En faveur de l’Engrenage

Dans le Dijon Beaune Mag n°82, Cyrille de Crépy, président de la société immobilière Sopirim accusait les occupant·es des jardins de l’Engrenage de « chasser les familles de la ville ». Deux lectrices de Dijoncter lui répondent.