« La grande menace, c’est la Bombe ! » - 23e vigie anti-nucléaire



À l’initiative du collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nuclaéaires, le 15 décembre 2021 s’est tenue la 23e vigie citoyenne mensuelle pour la reconversion du CEA Valduc.

Le 15 décembre 2021 à Dijon, place Darcy, puis à Moloy, près du site du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Valduc qui assure la maintenance et la modernisation des 290 armes nucléaires françaises, 8 lanceurs d’alerte du ‘Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires’ ont déployé des banderoles. Ils appellent

  • au respect par la France de l’art. 6 du Traité de non-prolifération (TNP) auquel elle a adhéré en 1992 et dont elle viole allègrement l’esprit et la lettre,
  • à l’adhésion de la France au Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), devenu depuis le 22 janvier 2021 la norme du droit international,
  • et à la reconversion à ces activités pacifiques des sites CEA-DAM, dont celui de Valduc.
JPEG - 5 Mo

Jean Lurçat : « L’immense, immonde pustule de la Bombe »

Jean Lurçat (1892-1966) est un peintre, céramiste et créateur de tapisserie français. Il est associé aux combats de la Résistance. Nommé au Comité départemental de libération du Lot, il dirige l’hebdomadaire Liberté à Cahors et la revue Les Étoiles du Quercy. Entre 1957 et 1965, il fait tisser à Aubusson les dix pièces de son Chant du Monde, aujourd’hui exposées à Angers. Les 4 premières tentures de la série représentent le danger encouru par les hommes à cause de la bombe atomique : La Grande Menace, L’Homme d’Hiroshima, Le Grand Charnier et La Fin de Tout .

« La grande menace, c’est la Bombe ! » explique-t-il pour commenter son œuvre. « La folie s’est déjà manifestée à deux reprises... Hiroshima, Nagasaki... L’homme d’Hiroshima a été brûlé, dépouillé, vidé par la bombe... Mais avec lui, ce sont toutes nos raisons de vivre qui ont été saccagées. C’est pourquoi, autour de mon personnage, comme une pluie de ruines, tombent les fleurs, les livres, la Croix, la Faucille et le Marteau... La Bombe n’épargne aucune idéologie, aucun système. Elle anéantit toutes les pensées de l’homme, tout le patrimoine culturel commun... À nouveau, les bibliothèques d’Alexandrie flambent et s’anéantissent... Mais cette fois, c’est un enlisement général. » « Ce Chant du Monde ne sera plausible, possible (...) que lorsque la grande Menace de cette immense, immonde pustule de la Bombe, sera, d’un commun accord, arrachée de la chair des hommes. J’apporte ma pierre. »

Comment les citoyens peuvent-ils soutenir le TIAN ?

  • Écrivez à votre Maire, afin que votre commune signe l’Appel des villes d’ICAN pour le désarmement nucléaire, à votre député et sénateur pour que la France ratifie le TIAN.
  • Participez aux vigies citoyennes à Dijon ou Valduc, à Paris et ailleurs.
  • Questionnez votre banque sur son financement de la bombe atomique, et n’hésitez pas à changer pour une banque éthique, grâce au guide éco-citoyen “Choisis ta banque !” sur le site des Amis de la Terre.
  • Intéressez-vous aux armes nucléaires, aux questions de sécurité internationale et aux alternatives de défense de la démocratie.

Les vigies et actions non-violentes menées par le ‘Collectif Bourgogne Franche Comté pour l’abolition des armes nucléaires’ s’inscrivent dans le cadre d’ ICAN, ’Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires’ (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), prix Nobel de la paix 2017, et dans la suite des précédentes victoires de l’ONU : interdiction des armes biologiques (1972), des armes chimiques (1993), des mines antipersonnel (1997), et des bombes à sous-munitions (2008).

Découvrez l’historique avec photos des actions à Dijon et Valduc depuis 2014.

Le collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Désarmement nucléaire

Soutien aux salariés du CEA Valduc

Ce vendredi 21 janvier, environ 500 salariés du CEA de Valduc en colère contre leur direction ont manifesté à Is-sur-Tille. Ils réclamaient une hausse de leurs salaires gelés depuis 12 ans. Le Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires leur apporte son soutien et réclame la réorientation de leurs activités vers des activités utiles à l’Humanité.

La dissuasion nucléaire : un danger permanent

A l’initiative du collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires, s’est tenue la 20 ème vigie citoyenne mensuelle pour la reconversion du CEA Valduc
-banderoles et quelques histoires d’ armes nucléaires -