Le président Macron à Hiroshima



La ville martyre d’Hiroshima, victime de la bombe atomique américaine en 1945, accueille le sommet du G7 du 19 au 21 mai. Ce sera la première visite d’un président français sur ce site de mémoire.

Le mois de mai comporte deux Vigies, celle du 1 mai, avec notre participation remarquée avec le dirigeable "Abolition des armes nucléaires" à Dijon. Et celle du 16 mai : huit lanceurs d’alerte ont déployé des banderoles à Dijon et à Moloy, près du site du CEA de Valduc (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) qui assure la maintenance et la modernisation des 290 armes nucléaires françaises.

Ils demandent :

  • le respect par la France de l’art. 6 du Traité de non-prolifération (TNP) auquel elle a adhéré en 1992 et dont elle viole l’esprit et la lettre,
  • l’adhésion de la France au Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), nouvelle norme du droit international depuis le 22 janvier 2021.
  • l’arrêt du financement par les banques françaises de la production des armes nucléaires,
  • et, à terme, la reconversion à des activités pacifiques des sites CEA-DAM, dont celui de Valduc.

Le sommet du G7 à Hiroshima cette semaine

Le G7 est un groupe de discussion et de partenariat économique et politique de sept pays qui se réunit chaque année. Il regroupe Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni, plus le président du Conseil européen et le président de la Commission européenne (la Russie est exclue de l’ex G8 depuis 2014, suite à son annexion de la Crimée). Le G7 se réuni du 19 au 21 mai à Hiroshima, pour procéder à un échange de vues sur les divers enjeux planétaires.

Le TIAN, Traité d’interdiction des armes nucléaires abordé au G7 ?

Le secrétaire général de l’OTAN a déclaré en octobre 2022 : « Toute utilisation d’armes nucléaires est absolument inacceptable ». En novembre 2022, le président chinois Xi Jinping et le chancelier allemand Olaf Scholz sont convenus à Pékin de « s’opposer conjointement à l’utilisation ou à la menace d’utilisation d’armes nucléaires ».

Puis le sommet du G20 réuni à Bali le même mois a déclaré : « L’utilisation ou la menace d’utilisation d’armes nucléaires est inadmissible ». Notons que le G20 comprend six États dotés d’armes nucléaires, dont la France, et six États qui dépendent de l’arsenal nucléaire états-unien.

On appréciera la cohérence du président français, qui avec les autres chefs d’État déclare « inadmissible » la menace d’utilisation d’armes nucléaires, et qui dans le projet de Loi de Programmation Militaire (LPM) 2024-2030 prévoit de moderniser les composantes aérienne et océanique de la dissuasion nucléaire pour un minimum de 53 milliards d’€uros.

Rôle clé du Premier ministre japonais

Dans une lettre ouverte de Pax Christi International à Fumio Kishida, Premier ministre du Japon et président de cette réunion du G7, des évêques et des personnalités du monde entier suggèrent « que soient examinées avec toute l’attention qu’elles méritent les mesures suivantes à prendre par le G7 à Hiroshima :

  • rencontrer des survivants de la bombe atomique à Hiroshima ;
  • adopter des mesures collectives et vérifiables pour réduire les arsenaux nucléaires ;
  • coopérer avec les États parties au Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) pour fournir une assistance aux victimes et des mesures de réparation environnementale pour les personnes lésées par les armes nucléaires ;
  • rechercher et fixer une échéance commune pour l’élimination de tous les arsenaux nucléaires.
JPEG - 1.7 Mo
Comment les citoyens peuvent-ils soutenir le TIAN ?
  • Écrivez à votre Maire, afin que votre commune signe l’Appel des villes d’ICAN pour le désarmement nucléaire, à votre député et sénateur pour que la France ratifie le TIAN.
  • Participez aux vigies citoyennes à Dijon ou Valduc, à Paris et ailleurs.
  • Questionnez votre banque sur son financement de la bombe atomique, et n’hésitez pas à changer pour une banque éthique, grâce au guide éco-citoyen “Choisis ta banque !” sur le site des Amis de la Terre.
  • Intéressez-vous aux armes nucléaires, aux questions de sécurité internationale et aux alternatives de défense de la démocratie.

Et participez aux :

  • Vigies Citoyennes à Dijon et Moloy : 14 juin – 6 juillet, Paris, ...
  • Aux commémorations internationales des bombardements atomiques d’Hiroschima et Nagasaki, 6 > 9 août.
  • Participez le 23 sept 2023 à la journée nationale d’ICAN-France, afin que la France soit observatrice à la 2e réunion des États-parties au TIAN (ONU à New-York 27 nov. au 1er déc. 2023) : actions dans plusieurs villes dont Lyon, Paris et Dijon : mairie des Grésilles avec un Bal Folk en soirée !

Les vigies et actions non-violentes menées par le ’Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires’ s’inscrivent dans le cadre d’ ICAN, ’Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires’ (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), prix Nobel de la Paix 2017, et dans la suite des précédentes victoires de l’ONU : interdiction des armes biologiques (1972), des armes chimiques (1993), des mines antipersonnel (1997), et des bombes à sous-munitions (2008).

Regardez la vidéo « Le début de la fin des armes nucléaires », l’historique avec photos des actions à Dijon et Valduc depuis 2013. Faites connaître les 7 vices de la dissuasion nucléaire->https://www.irnc.org/IRNC/Diaporamas/358].

Le collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires
http://abolitiondesarmesnucleaires.org - abolitiondesarmesnucleaires@laposte.net 06 14 24 86 96

JPEG - 1.6 Mo


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

Interdire les armes nucléaires

51e vigie citoyenne mensuelle pour la reconversion du site CEA-Valduc. Communiqué du Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires

[Bure] Appel à don matériel pour la gare

Les annonces de l’ANDRA fin 2023 se sont confirmées… Nous allons avoir besoin de vous, de vos ami.es et de toutes les personnes attachées ou pas encore à ce lieu pour ne pas le laisser disparaître si facilement.

Articles de la même thématique : Désarmement nucléaire