#LaPrécaritéTue : une centaine de personnes réunies à Dijon

Vendredi dernier, un étudiant lyonnais s’est immolé par le feu en dénonçant la précarité des conditions de vie étudiantes.
À l’appel du syndicat Solidaires Étudiant·e·s, une centaine de personnes se sont réunies place du Bareuzai mardi 12 novembre pour dénoncer cette situation.

Vendredi dernier, Anas K., un étudiant à l’université de Lyon 2 s’est immolé par le feu devant un bâtiment du CROUS. Dans un message qu’il venait de laisser sur son compte facebook il dénoncait la dureté des conditions de vie des étudiants, et la montée du libéralisme et du fascisme.
Brûlé à plus de 90% il est aujourd’hui entre la vie et la mort.

Lyon : un étudiant s’immole par le feu devant le CROUS

Un étudiant de Lyon 2, âgé de 22 ans et originaire de Saint-Étienne, a tenté de mettre fin à ses jours en s’immolant par le feu, ce vendredi vers 14h50, devant le restaurant universitaire du 7e arrondissement de Lyon. Dans un message laissé sur sa page facebook il dénonce les difficultés économiques et la montée du fascisme et des inégalités.

12 novembre 2019

À Dijon une centaine de personnes ont répondu à l’appel du syndicat Solidaires Étudiant·e·s, ce mardi soir. Après s’être réunis place du Bareuzai ils se sont rendus devant la Préfecture où deux discours ont rappelé la précarité des conditions de vie étudiantes.

JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.1 Mo

Des rassemblements ont eu lieu devant les CROUS de la plupart des villes universitaires de France.
À Paris les manifestants ont forcé les grilles du ministère de l’Éducation supérieure, et à Lille c’est la conférence de François Hollande sur son dernier livre qui a du être annulée grâce à l’action des manifestants.
L’université de Lille 2 a été bloquée mardi, et celle de Lyon 2 mercredi.

20% des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté, seuls 45% déclarent « avoir assez d’argent pour couvrir leurs besoins mensuels », et 46% sont obligés de travailler en plus de leurs études. [1]



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme étudiant

Articles de la même thématique : Précarités

Doona, CROUS assassin ! Institutions transphobes !

Mercredi 23 septembre, Doona, une étudiante trans, a mis fin à ses jours à la gare Saint-Roch à Montpellier. Cette jeune femme avait déjà lancé plusieurs appels à l’aide sur les réseaux sociaux. La précarité, le CROUS, la transphobie l’ont menée dans une impasse. Mobilisations à Dijon cette semaine contre la transphobie et la précarité.

[Dijon] Les précaires entrent en action

Mardi était une journée nationale de mobilisation dont le but était de mettre en lumière la situation des précaires. Une action a eu lieu à Dijon.