Les Amis de la Terre 21 disent non au sport automobile en Côte-D’or !



Les Amis de la Terre 21 interpellent le maire de Dijon, le Président du Département de Côte d’Or, et l’Écurie Automobile des Climats de Bourgogne (EACB) au sujet des courses automobiles organisées en Côte d’Or et de leur conséquences en terme de dérèglement climatique.

La crise climatique s’aggrave partout, à des niveaux sans précédent, alerte le GIEC [1]. Comme le précise cette instance à travers son 6ème rapport, rédigé par des milliers de scientifiques de tous pays, à partir de l’analyse de plus de 14 000 études scientifiques, le GIEC conclut que le dérèglement touche toutes les régions du monde, à un rythme très rapide, et qu’il s’intensifie de manière sans précédent. Le rapport brosse un tableau sombre du monde qui nous attend : celui de catastrophes climatiques en cascade si nous continuons à brûler des combustibles fossiles à un rythme élevé, mais aussi de changements irréversibles, comme la montée des océans ou la fonte des glaces.

Plus proche de nous, les évènements climatiques annuels (sécheresses historiques et températures caniculaires, inondations, feux de forêt ...) que nous vivons nous rappellent cruellement cette situation qui frappe notre quotidien.

Près de la moitié de la population mondiale subit des pénuries d’eau sévères au moins une fois par an. Le GIEC, le gouvernement français, les institutions internationales appellent à un sursaut et à une évolution importante de notre modèle de développement économique. Les citoyens et consommateurs, les entreprises et tous les acteurs (économiques, associatifs), ainsi que les collectivités sont appelés à prendre leurs responsabilités et faire évoluer drastiquement leurs comportements dans l’optique de réduire de façon significative les émissions de gaz à effet de serre (GES).

En tant que citoyens et association écologiste concernés au quotidien par cet avenir contraint, nous refusons d’admettre qu’à quelques kilomètres de Dijon, sur le circuit automobile de Prenois, ainsi que dans le pays de Saint Seine, la pratique du sport automobile continue. Une activité polluante et produisant des quantités phénoménales de GES par plaisir chaque week-end, alors que la « planète brûle ».

Ces comportements sont profondément individualistes et ignorent délibérément les conséquences pourtant largement documentées et médiatisées, à l’heure où les changement de pratiques, individuelles autant que collectives, sont nécessaires pour empêcher l’irréversible.

Les Amis de la Terre 21 interpellent :

* Le Maire de Dijon : nous ne pouvons accepter la connivence de la ville de Dijon avec la pratique climaticide du sport automobile. Un bail emphytéotique de 99 ans existe entre la mairie de Prenois et celle de Dijon pour une surface de 165 ha ; la ville de Dijon loue les terrains à l’association du stade automobile Dijon-Prenois, qui sous-loue à la Société d’Exploitation du Circuit Dijon Prenois.

* Le Président du Département de Côte d’Or, qui s’affiche parmi les sponsors de la « 2e ronde classique du Pays de St Seine les 26 et 27 août 2023 ». Comment comprendre la contradiction entre les ambitions environnementales affichées par le Département et le soutien à cette pratique du sport automobile ?

* L’Écurie Automobile des Climats de Bourgogne (EACB), organisatrice de la 2e ronde classique du Pays de St Seine les 26 et 27 août 2023. L’EACB se sent-elle concernée par le dérèglement climatique ? Peut-on accepter qu’en 2023, avec le niveau de connaissance dont nous disposons sur la crise climatique et les nécessaires changements de pratiques à adopter avant qu’il ne soit trop tard, qu’une association comme celle-ci poursuive son activité comme si de rien n’était ?

Les Amis de la Terre Côte d’Or



Notes

[1Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat qui établit ce diagnostic dans le premier volet de son sixième rapport d’évaluation, publié lundi 9 août 2021, de même que dans la synthèse du rapport AR6 du GIEC publié le 28 février 2022

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Réchauffement climatique

Perturbations sur un salon d’agro-industrie à Auxerre.

Vendredi 9 novembre 2023, quelques activistes du Groupe Locale icaunais d’Extinction Rebellion ont été perturber les 73° Journées Techniques des Industries Céréalières (#JTIC) qui se déroulaient à #Auxerre

Articles de la même thématique : Circuit Prenois

Le circuit de Dijon-Prenois : à fond vers l’extinction

A l’heure de la sixième extinction de masse, l’équilibre écologique doit être restauré. La compétition automobile est emblématique de ce qui le détériore. Ce jeudi 18 juin 2023, à l’occasion d’une compétition de grande affluence au circuit Dijon-Prenois, deux groupes d’activistes d’Extinction Rebellion Dijon ont conduit des actions visant à interpeller sur l’aberration que constitue ce lieu et ses pratiques.