[Côte-d’Or] Les enseignants de la FNEC FP FO 21 soutiennent les cheminots

Communiqué de la Fédération nationale de l’enseignement, de la culture et de la formation professionnelle Confédération Générale du Travail Force Ouvrière

La FNEC FP FO 21, réunie en bureau le jeudi 19 décembre 2019, tient à exprimer par ce communiqué sa totale solidarité avec la grève des cheminots.

Elle partage avec eux la revendication du retrait immédiat et sans condition du projet de réforme des retraites par points.
Elle partage avec eux la conviction que seule une grève interprofessionnelle reconduite peut arracher ce retrait.

Étant donné que les congés de Noël viennent interrompre de fait la grève des enseignants, la FNEC-FP-FO 21 décide que ses syndicats (SNFOLC 21 et SNUDI-FO 21) feront un don à la caisse de grève des cheminots en soutien à leur grève reconduite depuis le 5 décembre.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Éducation Nationale

Pour le respect de la vie personnelle des enseignant·es

Par un courriel le dimanche 11 octobre, le corps d’inspection de SVT de l’académie de Dijon sollicite nos collègues pour une réunion en visio-conférence le mardi 13, de 20h à 21h. La vie personnelle des agents n’a pas à être sacrifiée au prétexte que le ministre Blanquer s’obstine à modifier l’organisation scolaire dans l’urgence en faisant fi du dialogue social.

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.