[Lons le Saunier] Manifestation pour obtenir justice pour Julie


Jura

Appel à manifestation dimanche 7 février à 14h30 afin que la justice reconnaisse les viols subis par Julie.

Julie, de 13 à 15 ans, violée par 20 pompiers

10 ans de bataille pour reconnaitre des viols

Julie est victime de viols en réunion, par une vingtaine de Sapeurs-Pompiers de Paris. Ces derniers, profitant de son état d’extrême vulnérabilité, elle subit ces violences pendant près de deux ans de suite. Pourtant, dix ans plus tard, justice n’a toujours pas été rendue. Jeudi dernier, le 12 novembre 2020, la justice a non seulement refusé de qualifier les faits de viol commis par trois pompiers, mais elle a aussi laissé libres d’exercer leur métier les dix-sept pompiers restants, malgré les aveux faits par certains d’entre eux.
Entre avril 2008 et août 2010, en raison de son état de santé, les Sapeurs-Pompiers de Paris interviennent plus de 130 fois auprès de Julie. Ils connaissent donc parfaitement son état de très grande vulnérabilité physique et psychologique au moment des faits. Ils ont d’ailleurs été témoins des crises de tétanie de la jeune fille, de ses tentatives de suicide, et de ses scarifications entraînant de multiples hospitalisations. Mais cela ne semble pas les avoir arrêté, bien au contraire. Les viols s’enchaînent.
Julie a beaucoup souffert, non seulement lors des agressions, mais encore du déni d’existence dont lui fait affront la justice patriarcale : elle a depuis 2010 fait plusieurs tentatives de suicide dont l’une, par défenestration, a débouché sur une invalidité à 80%. Les mobilisations ont été nombreuses dans tout le pays et, en effet, il urge d’aider Julie ; il urge d’aider les possibles autres Julies, moins connues ou à venir, à retrouver la vie. Mobilisons-nous pour que son cas puisse au moins être l’occasion d’une avancée collective ; mobilisons-nous pour l’aider à donner un sens à son calvaire : celui de l’assurance que plus aucun enfant ne sera traité comme elle l’a été. L’affaire de Julie nous rappelle désagréablement que, pour l’heure, ni la police ni la justice patriarcale ne protègent encore les femmes.

À Lons le saunier, rendez-vous devant le tribunal dimanche 7 février à 14h30.

Ce rassemblement est déclaré à la pref.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

L’abécédaire de bell hooks

L’autrice féministe afro-américaine bell hooks est décédée ce mercredi. Pour lui rendre hommage, voici cet abécédaire publié par la revue Ballast.

Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires

La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d’importance dans l’agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu’il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

Le buste d’Henriette de Crans vandalisé : Une violence faite à toutes les femmes !

Henriette de Crans fut la première femme condamnée pour sorcellerie et à avoir été brulée vive à Besançon. Le 20 novembre dernier, lors de la manifestation contre les violences faites aux femmes un buste à son effigie a été inauguré par la maire de Besançon. Dans la nuit de lundi à mardi, cette statue a été vandalisée. Plusieurs croix gammées ont été retrouvées à proximité de la statue.

300 personnes rassemblées contre les violences sexistes et sexuelles !

Ce samedi, notre collectif 25 Novembre, associé à d’autres collectifs et associations dijonnaises, avons appelé à marcher dans les rues de Dijon pour le 25 novembre, journée internationale contre les violences sexistes et sexuelles. Le rendez-vous a été fixé le samedi 27 novembre 14h place Darcy. Vous voulez tout savoir sur le déroulé de la manifestation mais êtes resté·e·s sur votre faim en lisant l’article de notre quotidien local Le Bien Public ? N’ayez crainte, nous avons ce qu’il vous faut sous la main.