[Lyon] Appel à une semaine de résistance face à l’expulsion de l’ECG



Samedi 30 mars - Vendredi 5 avril 2024
L’Espace Communal de la Guillotière, ouvert en 2019, entame une ligne droite décisive ! Le 1er Avril 2024, l’ECG et l’Annexe seront légalement expulsables. D’après nos informations, les pouvoirs publics expulseront le lieu dès la fin de la trêve.

Sous pression et dans l’incertitude après les intrusions policières en juin puis en septembre, après la lutte pour le retour de l’élec quand il faisait 0°, on est encore plus déter.es ! Nous appelons à partir du 30 mars à résister en occupant le lieu !

L’ECG c’est un lieu de vie, de solidarité et d’organisation politique. 1000 m2 au cœur de la Guillotière, quartier historique de l’immigration du centre-ville de Lyon, en pleine gentrification. Comme dans de nombreuses métropoles, le centre-ville de Lyon connait une très forte pression immobilière. Les investissements des promoteurs immobiliers et des pouvoirs publics entrainent une hausse des loyers et des prix au m2 faisant du centre-ville un espace dédié aux plus riches et aux touristes (multiplication des Airbnb, locations saisonnières).

Le quartier de la Guillotière est un des quartiers historiques de populations exilées à Lyon, et cela depuis des siècles. Ce mélange de cultures et de manières de faire a façonné ce qui fait de ce quartier un endroit riche en rencontres, en débrouille, en solidarités.

Dans ce contexte, l’ECG et son Annexe ont tenu à être des lieux d’auto-organisation pour le quartier. Nous y avons organisé des activités gratuites, à prix libre, et ouvertes à toustes : une distribution alimentaire autogérée, un marché rouge, des cours de français, des séances de sports, une permanence droit d’asile, une chorale féministe militante autogérée, des permanences de La Guillotière n’est pas à vendre, une permanence de soin, des cours de danse et des cours d’informatique, etc.

À toutes ces activités, il faut ajouter des soirées de soutien à des collectifs ou des victimes de la répression policière, des concerts, des présentations de livres, des couscous de soutien, des tables rondes, des fêtes, des cantines... Ces évènements sont nés de la volonté d’habitant·es du quartier de voir se mettre en place ce dont iels avaient envie.

Enfin l’ECG et l’Annexe sont aussi un lieu de vie pour une quarantaine de personnes exilé·es. Ces bâtiments ont permis à ces collectifs d’habitant·es de s’entraider, de faire vivre les solidarités du quartier, et d’aller de l’avant alors que les politiques sont de plus en plus répressives à leur égard : pas de création de places d’hébergement, pas de prise en charge des personnes en demande d’asile, refus de leur régularisation, surprésence policière...

Nous espérions que ce lieu puisse inspirer un monde plus solidaire. Cet espoir vit toujours.

Appel à une semaine de résistance et au-delà !

Venir défendre l’ECG aujourd’hui ce n’est pas seulement venir défendre cette histoire, c’est venir défendre une manière de faire la ville.

Une manière où l’on attend pas l’autorisation des pouvoirs qui nous oppressent, une manière de venir déranger les plans bien trop propres, bien trop aseptisés prévus par les urbanistes et compagnie.

Venir défendre l’ECG c’est venir défendre l’autogestion de nos quartiers : la ville aux habitant·es !

Pour y arriver, nous vous proposons de nous rejoindre à partir du 30 mars 2024 : que ce texte vous touche, que vous fassiez partie des milles et un groupes qui sont passés par là (Comité de Lutte Lyon contre la
réforme des retraites, Zapatistes, Grévistes de Perrache, collectifs Anti-CRA, Squatteur·euses, Soulèvements de la Terre, etc.) ou pour soutenir l’autogestion dans les grandes métropoles : bienvenu·es !

On serait trop content·es que vous vous empariez de l’ECG, que vous veniez organiser des événements qui vous font envie ou simplement passer du temps dans le lieu. L’agenda de la semaine est dèja bien rempli, mais toutes les propositions sont encore les bienvenues. Ce lieu est imprévisible. Il est politique.

On peut se voir, se croiser, se rencontrer, se parler, cuisiner, partager des repas, faire du lien entre nos vécus, décider ensemble de s’organiser, lutter, danser, chanter, se battre, imaginer nos futurs, peindre, dessiner, zoner, se reposer, bricoler, faire des barricades, s’engueuler, se réconcilier ...

Déjà au programme :

  • Samedi 30 mars aprèm : grande manif déter’ pour le droit au
    logement, portée par différents collectifs (DAL69, ECG/Annexe, FAME,
    intersquat et bien d’autres) et en présence d’un grand
    rassemblement de fanfares à manif ! Horaires et lieu précis à venir.
  • Toujours le samedi 30 mais le soir : soirée festive au 27 rue Salomon
    Reinach, Lyon 7. Avec la chorale des Branl’heureuxes, des DJ et plein
    de surprises.
  • Dimanche 31 mars : boxe avec l’Amicale du Combat Libre, projection du
    film « Ni Dieu ni maître 3 » en présence de Tancrède Ramonet
  • Lundi 1er avril : grande AG des luttes pour le droit au logement
  • Mercredi 3 avril : soirée anti-CRA avec cantine en soutien aux
    copaines interpellé.es
  • Jeudi 4 avril : présentation du livre « La Vie rêvée de Ste-Tapiole », par son auteur, avec le collectif Mémoires Minoritaires

Et tout un tas de cantines, de temps partagés etc etc. Le détail du programme sera partagé, mais surtout à co-construire !
Le lieu pourra accueillir et loger celleux qui le souhaitent (en dortoir) !

En collectifs, seul.e ou avec des potes, on vous invite à investir le lieu en venant résister avec nous !
Hésitez pas à envoyer un mail si vous avez des idées ou que vous voulez dormir sur place : semainedufeu[at]proton.me

Un temps d’accueil est prévu tous les matins de 7h à 10h à partir du 1 avril !

Longue vie à l’ECG !

L’Espace Communal de la Guillotière
45 rue Béchevelin, 69007 Lyon
espace.communal.guillotiere@gmail.com
https://squ.at/r/7l3c

Annexe de l’ECG
27 Rue Salomon Reinach, 69007 Lyon

Groupes liés aux sans-papiers :
https://radar.squat.net/fr/groups/topic/sans-papiers
Des squats à Lyon
https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon/squated/squat
Des squats expulsés à Lyon
https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon/field_active/1/squated/evicted
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) à Lyon
https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon
Des événements à Lyon https://radar.squat.net/fr/events/city/Lyon
Lyon sur fr.squat.net : https://fr.squat.net/tag/lyon/

JPEG - 539.8 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Squats - Expulsions

Dijoncter Papier #6 est sorti !

Pour fêter les 6 ans de Dijoncter.info, une édition papier vient de sortir ! Interviews, tuto, réflexion et recettes, le magazine regroupe des articles inédits qui brassent des questions liées au travail du sexe, aux centres de rétentions administratives ou aux nouvelles formes de répression du mouvement social.

#81 Faut se serrer les coudes !

Où il est question de l’ambiance pourrie, du jugement du squat de Fontaine et du rassemblement contre la loi Asile-immigration.

Articles de la même thématique : Gentrification

Vive les jeux du zbeul 2024 !

Bientôt c’est les JO, et on compte bien perturber la messe sans attendre la cérémonie d’ouverture ! Alors on appelle tous-tes celle-ux qui sont plus partisan-nes du feu de joie que de la flamme olympique à prendre part aux jeux du zbeul 2024. Un blog (zbeul2024.noblogs.org) et un compte twitter (@Zbeul2024) serviront à relayer des initiatives de zbeul antiJO, que ce soit là où se dérouleront les épreuves comme n’importe où ailleurs !