Pas de projet au Carnet, encore une victoire des zadistes !



La lutte paye : quelques ex-zadistes de la ZAD du Carnet font un retour sur l’abandon du projet, à l’occasion de l’annonce de la création de la « cellule anti-zad » de Darmanin.

Oyé ! Oyé ! Ceci est un message provenant de quelques ex-zadistes du Carnet. Nous sommes fièr·e·s et enjaillé·e·s d’apprendre et annoncer une grande nouvelle :

Le parc éco-niqu’o-technologique n’aura pas lieu ! Un projet sale en moins !

On voulait publier ce texte plus tôt mais les processus collectifs de zadistes ça prend toujours plus de temps que prévu ! #vortex

« Il n’y a pas d’échéance, pas de projet », a dit M. le Président du grand port de Saint-Nazaire. Tretout VS Tritons, Hérons cendrés contre béton armé : on est bien content·e·s de voir les affreux déguster. Un peu de contexte sur la ZAD du Carnet et les dernières news au Carnet ces derniers mois par ici

2 ans et quelques qu’on a été expulsé·e·s et beaucoup d’entre nous se sont retrouvé·e·s par la suite à pas savoir quoi foutre de tout ce qu’on a vécu, ni quoi foutre tout court. Beaucoup sont reparti·e·s de là ratatiné·e·s physiquement, psychiquement, émotionnellement... On dirait bien que ça fait ça, les luttes. Dans nos galères et nos peurs de l’échec vis-à-vis des un·e·s et des autres, de soi-même ou de l’échec contre le système capitalo et tous ses rouages de merde, on oublie souvent de célébrer nos p’tites victoires.

Quoi de mieux, là, que l’abandon de ce projet pour se dire que, purée, non ! tout ça n’aura pas servi à rien. Quoi de mieux, là, pour se réaffirmer, crier haut et fort que la lutte paie !!
Y’a pleins de phases de nos vies où on a mille raisons d’en douter, et la violence de la répression profitent bien de tout ça. Alors ça soulage quand même de voir que des fois, ça se renverse.

« Plus aucune zad ne s’installera dans notre pays. » a récemment déclaré Darmanin. On dirait bien que ça fait peur aux cravates. Mais c’est parce qu’en fait, l’occupation, c’est une pratique qui marche. Y’a pleins de pratiques qui marchent. Mais quand la bataille juridique contre leurs magouilles de démons, les évènements et grosses manifs suffisent plus, ça devient un moyen d’action puissant. Essayer de vivre ensemble sur une zone humide, avec que dalle, en tente, en camtar ou dans des cabanes bric-broc, y passer un automne, un hiver, un printemps et essayer de mettre nos idées, nos paroles en actes, eh bé faut dire que c’est bien zbeul. Et Trétout, Macron, Darmanin et sa clique, le zbeul, ils kiffent pas ça.

La ZAD, ça a des conséquences incalculables sur nos vies, qui vont plus loin que le temps de l’occup’. Rien pouvoir calculer, rien voir venir, l’absence de chiffre (« on est 500 » mdr), ils kiffent pas ça. Ça crée des déteres co et des liens -qu’ils durent ou pas- hyper intenses.

Ça a pu se passer aussi évidemment grâce aux membres du collectif Stop Carnet, qui ont alerté sur le projet, ont taffé dur pour le faire plier, qui se sont jamais désolidarisé·e·s des habitant·e·s de la zone, et en continuant le combat après l’expuls’ comme certain·es copaines. Ce compagnonnage de luttes entre collectif et zadistes pendant et après la ZAD a bien aidé ! Aussi évidemment grâce aux différents collectifs de soutien qui se sont montés, aux soutiens extérieurs habitant·e·s de Paimboeuf et alentours (de l’eau chaude et un peu de calme, ça fait toujours du bien), à tou·te·s celleux qui sont passé·e·s, ont donné de leur temps et de leur énergie pour éviter que le Carnet soit enfoui sous leur sale béton. Et bien sûr, grâce à tou·te·s les zadistes, big up à nous et à l’usine de St-Michel Chef-Chef ! ;)

Carnet 2 - État 0

Le grand port est toujours proprio des terres et conserve toutes les autorisations pour détruire les 116 espèces protégées du Carnet. Mais que ca soit clair, si un jour un nouveau projet y voit le jour, comme en 97 contre la centrale nucléaire, et comme contre le parc éco-technologique, on sera là, plus nombreux·ses encore, libres et sauvages comme l’île !

Et même si y’a pas beaucoup de ZAD en ce moment alors que les projets de merde sont partout, et que les temps sont hardcore répressifs notamment envers les militant·e·s contre la réforme des retraites et les méga-bassines à Sainte-Soline, on peut gagner !!! Cette victoire comme d’autres en sont la preuve.

Soutien et amour à tou·tes celleux qui luttent et qui souffrent de ce système de mort !

Et pour finir, un récit poétique de l’expulsion de la Zad du Carnet édité par La Faaz (Fréquence Anti Autoritaire Zadiste)

Nous sommes tou·tes des enfants du Carnet ! clap clap clap, clap clap, clap clap clap clap
Nous sommes tou·tes des enfants du Carnet ! clap clap clap, clap clap, clap clap clap clap

On a recueilli quelques contributions à l’occasion de l’écriture de cet article et comme on voulait les publier en entier pas modifiés, on les rassemble dans le Carnet Magique sur le site de la Zad du Carnet (et les liens directs des textes par ici, par là et par ici aussi).
On est toujours chaud·e·s d’en recevoir, ça fait grave plaiz’ de se lire, et si ça vous dit vous pouvez envoyer votre texte par mail à zadducarnet[arobase]riseup point net , peut-être qu’on en fera une petite brochure.

Enfin, on invite tout·es celles et ceux qui ont trainé sur la zone à garder les oreilles ouverte cet été aux alentours du 44 !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Bétonisation

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…

Articles de la même thématique : Étalement urbain - artificialisation des sols

Mairie de Dijon : les Illusionnistes de l’urbanisme

François Rebsamen fait marche arrière sur la destruction programmée du petit Verger de Larrey, au nom du besoin d’espaces de respiration en ville et du respect de la volonté des habitants. Habile tour de passe-passe destiné à détourner les regards du saccage à grande échelle des derniers espaces de nature en ville. Décryptage.

L’étude sur l’exceptionnelle biodiversité des berges du Suzon va-t-elle permettre d’annuler le projet Venise-2 ?

Le Maire de Dijon s’apprête à présenter les résultats d’une étude faune-flore menée sur le terrain du projet Venise-2. Nous ne sommes pas dupes de cette manœuvre, moyen de gagner du temps, tout en endormant les Dijonnaises et les Dijonnais, et nous pouvons déjà craindre que les résultats de l’étude ne remettront pas en cause le projet immobilier.
Décryptage.
Communiqué du 20 mars 2024 du Collectif Sauvons les berges du Suzon