[Projection] Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds

Mardi 19 mars 2019 à 20h15, le cinéma Eldorado propose une projection du documentaire Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds et une rencontre avec Irène Gunepin, militante historique de Bure.

Projection du documentaire Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds et rencontre avec Irène Gunepin, militante historique de Bure.

Mardi 19 mars 2019 à 20h15 au cinéma Eldorado.

Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds
Dominique Hennequin. France. 52 min.

Creusé dans la glaise meusienne, le laboratoire de recherches de l’ANDRA est, personne n’en doute, le prélude du futur site de stockage de déchets radioactifs à vie longue (cent mille ans) qui accueillera sans doute ses premiers « colis » radioactifs en 2025. Son installation à Bure, village de 90 habitants entre Meuse et Haute-Marne, anime depuis près de vingt ans une guerre entre les opposants et l’ANDRA, promoteur du site.

Irène Gunepin est une militante historique contre le site d’enfouissement de Bure. Elle participe à aux nombreuses actions des collectifs contre l’implantation du centre d’enfouissement des déchets radioactifs de Bure pour préserver l’avenir des générations futures. Elle a fait le trajet Bure- Notre-Dame-des-Landes à vélo pour alerter la population française et dénoncer les risques du projet le plus fou du siècle à venir…

Soirée à prix libre



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Nucléaire

Dixième vigie citoyenne mensuelle concernant le CEA-Valduc

Mardi 17 novembre, les lanceurs d’alerte du « Collectif Bourgogne-Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires », munis de leurs masques et de leurs attestations de déplacement dérogatoires, ont profité de leurs achats de première nécessité ou de leur activité physique à Dijon pour faire valoir leur cause.

Articles de la même thématique : Bure Stop

Résumé d’un arpentage de « Rage de Camp »

L’arpentage est une méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière. À la Zad du Carnet, nous avons arpenté ce 30 octobre le livre « Rage de Camp » qui fait un retour d’expérience sur l’organisation d’un campement autogéré, anticapitaliste et anti-autoritaire. Un livre utile pour celleux qui veulent s’organiser sur une Zad !

La Gazette des confiné·es #15 - Occupations et Zad, économie vs écologie et locataires étranglés

Sous Macron, l’économie est reine et les promesses écologiques du vent. Ou du greenwashing pour les multinationales. Bien réelle, la répression s’abat sur les classes populaires et les luttes. Violences policières, Zad détruites, squats menacés... Dans les immeubles de New-York, Bologne et peut-être bientôt de Rennes ou Paris, les menaces d’expulsions locatives poussent à la solidarité. Se transformera-t-elle en mouvement politique ?