Rassemblement des Fiertés

Le Samedi 23 Juin 2018, de 14h à 19h sur la Place François Rude, l’association Queerass organise un Rassemblement des Fiertés LGBTQIAAP+ et féministe.

Inspiré du modèle des Marches des Fiertés ou Prides, le Rassemblement des fiertés sera quant à lui fixe (pas de parcours) et accueillera le public tout au long de l’après midi, de 14h à 19h le samedi 23 Juin.

Une soirée d’after est prévue au Trinidad Dijon le soir même.

Dans un cadre convivial, chaleureux mais aussi politique et militant, le Rassemblement des Fiertés s’articulera autour de différentes animations et interventions proposées par plusieurs acteurs-trices de la ville de Dijon et d’ailleurs.

Différents stands seront tenus par les partenaires de l’événement : MU, AIDeS Dijon - BFC, Amnesty International Dijon, Antenne Jeunes Amnesty Dijon, La Fleur qui pousse à l’intérieur, l’AMACOD, La Ligue de l’enseignement 21, Golden Owls Quidditch - Dijon Muggle Quidditch.
Au programme, expos, dépistage, stands, documentations et beaucoup d’échanges et de rencontres.

/ !\ PROGRAMME À SUIVRE / !\

Dans une société où la lutte contre les discriminations, oppressions et inégalités sexistes et LGBT+phobes demeure un des enjeux majeurs de l’avancée des droits civiques, dans les domaines social et politique, la nécessité d’un tel rassemblement apparaît comme une évidence.

Parce que nous permettant de nous rencontrer, de visibiliser causes, individus et mouvements, le Rassemblement des Fiertés sera l’occasion de raviver des forces militantes et culturelles à Dijon, pour les communautés LGBTQIAAP+ [1].

Parce que nous avons évidemment besoin de moments comme celui-là pour nous rassembler, nous rencontrer, échanger, poser des regards, des paroles et des vécus là où s’installent et persistent bien trop souvent les stéréotypes, incompréhensions et discriminations.

Parce que voulant réunir des personnes concernées tout en s’adressant à tou·te·s.

Parce que nous avons la volonté d’allier le festif au militant, le convivial au revendicatif.

Pour que ce moment soit source de plaisir, de réflexion, de découvertes et d’énergies renouvelées.

Pour raviver des espaces et moments pour les communautés LGBTQIAAP+ à Dijon.

Pour avancer ensemble.


Pour aider au financement de l’événement : https://www.helloasso.com/associations/queerass/collectes/rassemblement-des-fiertes-queerass/



Notes

[1Lesbiennes - Gays - Bi·e·s - Trans - Queer - Intersexes - Assexuel·le·s - Agenres - Pansexuel·le·s

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Pour un féminisme de combat : soutien à la maison pour les femmes et minorités de genre exilé.e.s !

Parce que l’irresponsabilité de l’Etat n’a jamais été si grande, les féministes en lutte ne peuvent qu’apporter leur soutien et solidarité à l’ouverture d’une maison pour les personnes exilé.e.s depuis le 7 avril. Face à l’incompétence de l’État, la violence de ses institutions, et sa répression policière sexiste, queerphobe et raciste de plus en plus violente et systématique, nous nous organisons. Nous occupons l’espace qu’on nous refuse. Pour se confiner, il faut déjà une maison.

Le principe de division, c’est la race et la classe - Entretien avec Sarah Schulman

Après La gentrification des esprits, les éditions B42 viennent de publier l’essai de Sarah Schulmann Le conflit n’est pas une agression. C’est un livre à plusieurs égards dérangeant, qui bouscule là où il faut et qui permet de prendre de la distance et d’offrir des réflexions nouvelles sur des questions délicates.