Récit d’un carnaval haut en couleurs ! Que la fête continue !


Quartier Libre des Lentillères

Près de 600 personnes ont participé au premier carnaval sauvage des Lentillères ce jeudi 26 mai. Récit et images.

Cet après-midi du jeudi 26 mai 2022, dans les rues de Dijon, le premier carnaval du Quartier Libre des Lentillères a déambulé de 14h à 18h. Un carnaval haut en couleurs, que les habitant.e.s du centre ville n’auront pas eu la chance d’admirer vu l’important dispositif policier déployé par les pouvoirs en place. Une compagnie de CRS ainsi que la brigade d’intervention et la BAC ont systématiquement bloqué les accès au centre ville : la municipalité est-elle si fébrile de voir s’exprimer dans les rues de Dijon toute forme de contestation, aussi festive et joyeuse soit-elle ?

Certains murs de la ville se sont ornés de tags et de collages au passage du cortège, et les habitant.e.s ont pu admirer de leurs fenêtres un florilège de costumes tous plus incroyables les uns que les autres. Renards par dizaines, oiseaux, dinosaures, kangourous, hérissons, poulpes, brebis et des dizaines d’animaux non identifiés entouraient une dizaine de chars – grenouille du jardin des Vaîtes, arbre du quartier, char bidon sur lequel jouaient des groupes, DJ mammouth, tracteurs et rosalies. Plusieurs groupes de musiques qui se succédaient, jusqu’au groupe de musique créole qui attendait le carnaval place Wilson, pour le raccompagner jusqu’au quartier libre des Lentillères.

Parmi les 600 personnes qui ont défilé cet après-midi, on trouvait bien sûr les dijonnais.e.s qui soutiennent l’occupation des Lentillères, et défendent la préservation des terres agricoles comme la prise en charge autonome du quartier qui s’y est déployée en 12 ans de lutte. Mais de nombreux soutiens sont également venus d’ailleurs, où des luttes similaires s’implantent comme aux Vaîtes à Besançon ou à la ZAD de la Chartreuse à Liège. Tous ces lieux revendiquent plus de gestion des espaces par les personnes impliquées et concernées, et ce, contre les décisions des bétonneurs déconnectées des enjeux des habitant.e.s des territoires qu’ils aménagent. Ces luttes ont pu s’exprimer durant le carnaval, place Wilson, pour partager avec les dijonnais.e.s, leurs combats et leurs victoires.

Des personnes impliquées dans la lutte du Quartier des Lentillères ont également pris la parole. Car défiler ensemble cet après-midi, c’était aussi exprimer publiquement un soutien inconditionnel et durable à l’entièreté de ce que sont les Lentillères, face aux menaces récentes de la Mairie d’urbaniser une partie du quartier et de délégitimer l’assemblée qui prend soin de cet espace depuis maintenant plus de 10 ans. Tout en essayant de se réapproprier la question de la préservation des terres, bien sûr.

Alors que l’après-midi s’était déroulée dans une ambiance joyeuse et festive, la police a tout de même tenu à gazer le cortège aux abords de la place Salengro alors qu’il tentait de rejoindre les Lentillères et l’avait clairement fait comprendre. Cafouillage dans les ordres émanant du commandement des forces de l’ordre ou pure provocation ?

Quoi qu’il en soit, que vive le quartier libre des Lentillères ainsi que toutes ses luttes sœurs, amies et à venir. Et que l’occupation dure encore les 10 prochaines années, dans la joie à l’image de ce WE de fête auquel vous êtes chaleureusement convié.e.s jusqu’à dimanche !

JPEG - 882.5 ko
JPEG - 703.8 ko
JPEG - 507.5 ko
JPEG - 559.5 ko
JPEG - 494 ko
JPEG - 301 ko
JPEG - 306.8 ko
JPEG - 618.2 ko
JPEG - 489.8 ko
JPEG - 625.6 ko
JPEG - 562.4 ko
JPEG - 411 ko
JPEG - 720.1 ko
JPEG - 378.7 ko
JPEG - 673.9 ko
JPEG - 377.1 ko
JPEG - 611.5 ko
JPEG - 527.2 ko
JPEG - 347.4 ko
JPEG - 829.6 ko
JPEG - 378 ko
JPEG - 265.3 ko
JPEG - 589.6 ko
JPEG - 522.4 ko
JPEG - 530.8 ko
JPEG - 540.8 ko
JPEG - 999.3 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

  • Le 30 mai à 16:06

    Suite à l’intervention des forces de l’ordre pour disperser le carnaval j’ai été gazé et aveuglé par les gaz lacrymogènes envoyés par les « forces de l’ordre » et dont le nuage a débordé sur mon jardin où je travaillais.
    Je ne porterai pas de jugement sur les circonstances et le lieu où cet affrontement a eu lieu, précisant seulement que des engins lacrymogènes sont tombés dans les tranchés restées ouvertes d’un chantier non encore terminé de réparation d’une fuite de gaz. Risque de détérioration des tuyaux non encore enfouis avec à la clef un éventuel accident explosif. J’ai d’ailleurs prévenu les services de distribution du gaz de l’éventuel danger. Irresponsabilité ou choix délibéré ?
    Je tiens par contre à remercier les participants au défilé qui se sont inquiétés de mon état de santé et m’ont proposé de l’aide pour traiter mes yeux, quand les forces de l’ordre sont elles reparties en ricanant sans un mot d’excuse pour les « débordements » de leur action hors du domaine public, dans le lieu privé de mon jardin. Politesse versus gougnafiers. Devinez vers qui mes sentiments me porteront dorénavant et quels seront ces sentiments.

Articles de la même thématique : Défense des Lentillères

Le Château de l’Angle expulsable

Après plusieurs mois d’occupation, les habitant·es de cette maison située sur le quartier des Lentillères ont reçu un « commandement de quitter les lieux », préalable nécéssaire à une expulsion. Appel à se montrer vigilant·es et réactif·ves en cas de tentative d’expulsion.

Les élu·es écolos saluent l’urbanisation de deux hectares des Lentillères

Le dernier conseil municipal a acté la nouvelle version du projet d’écocité qui menace les Lentillères, en réintroduisant deux hectares de béton à l’est du Quartier. Aucune opposition ne s’est élevée, pas même de la part des élu·es écolos qui s’estiment très satisfait·es de ce nouveau plan...

Articles de la même thématique : Carnaval

#56 Tag et Carnaval

Où il est question de la découverte de tag, de diversion médiatique, de sage et d’idiot.

Carnaval sauvage des Lentillères

Le 26 mai le Quartier libre des lentillères ouvre la fête de ses 10+2 ans par un petit tour au centre-ville de Dijon avec son premier carnaval sauvage !