[Débat] « Réforme des retraites : en parler pour mieux comprendre »


Maison-phare

Rendez-vous voisins-voisines / Université Populaire.
Jeudi 12 janvier à 18h30 à la Maison-phare (2 allée de Grenoble)

Projet inscrit dans le programme du candidat Macron et ayant conduit à de vives réactions populaires en 2020, la réforme du régime des retraites questionne et divise de nombreux français et françaises.
Sujet d’actualité et au cœur des futurs débats à l’Assemblée Nationale, cette réforme semble parfois très technique et rarement présentée de manière accessible au plus grand nombre.
Alors, qu’est-ce que cette réforme ? Qu’y a-t-il dans le projet de loi ? Combien de temps devrons-nous travailler ? Pour quelles allocations ?
En présence de syndicats, cette rencontre nous permettra de voir les choses de manière concrète et d’échanger collectivement sur l’avenir de nos retraites et de notre système de solidarité.

Co-organisé par la Maison-phare, le Pôle d’Économie Solidaire 21, la Ligue des Droits de l’Homme et ATTAC 21

Grignotage et garde d’enfants proposés sur place / Accès libre et gratuit.

JPEG - 1019.7 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Retraite

Réforme des retraites : l’université de Bourgogne se mobilise

Une assemblée générale étudiant·es-personnels aura lieu lundi 30, et un cortège partira du campus pour la manifestation de mardi. L’intersyndicale demande par ailleurs une dispense d’assiduité pour les étudiant·es les jours de mobilisations.

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites (2023)

Apres une mobilisation historique, nous devons organiser nos forces sur la durée

« Les personnels de l’Éducation, à l’instar d’une majorité de salarié·es de ce pays, n’envisagent pas de devoir travailler plus longtemps ou de voir leur retraite rognée à cause de l’augmentation de la durée de cotisation. Ils ne l’envisagent pas, ils ne l’acceptent pas et sont déterminés à ne pas attendre le 31 janvier pour continuer le combat engagé contre la réforme. »