Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Retrait de la loi sécurité globale - manifestation samedi 12 décembre



Marche des Libertés : pour la liberté d’informer et d’être informé ! Pour la liberté d’expression , retrait de la loi sécurité globale ! Nouvelle manifestation samedi 12 décembre à 14h30 devant le TGI.
Communiqué des organisations à l’origine de l’appel.

Marche des Libertés : pour la liberté d’informer et d’être informé ! Pour la liberté d’expression , retrait de la loi sécurité globale !

Samedi 5 décembre, les manifestantes et manifestants ont exercé leurs droits les plus fondamentaux, en se joignant aux Marches des libertés et des justices dans 90 villes, contre la proposition de loi « Sécurité globale » et contre les injustices. A Dijon, nous étions plus de 2000 personnes à prendre la rue pour exiger le retrait total de cette loi, sous surveillance d’un drone. Ce dernier illustre parfaitement la volonté d’une société de la surveillance quotidienne défendue par cette loi.
La coordination nationale, qui dénonce depuis le 8 novembre les atteintes aux libertés fondamentales, se félicite de cette nouvelle mobilisation massive qui fait suite aux Marches des Libertés du 28 novembre et leurs 500 000 manifestant-es partout en France. Cette semaine, la diversité et l’ampleur des cortèges témoignent de l’enracinement de la contestation contre la proposition de loi « Sécurité globale », il faut donc continuer à mobiliser !
Samedi 05 décembre, le cortège mêlant souvent slogans contre la loi sécurité globale, pour la liberté d’expression et des revendications contre le chômage et la politique anti-sociale du gouvernement était composé de manifestant.e.s déterminé.e.s à se faire entendre !
Si le gouvernement développe son arsenal répressif et sécuritaire, ce n’est pas par hasard. C’est le meilleur moyen pour lui d’essayer de contenir la contestation et les luttes sociales, féministes, antiracistes ou écologistes. Le calcul est vite fait : face aux licenciements, à la croissance massive du chômage et des inégalités, à l’explosion de la pauvreté, aux contestations des dominations, le gouvernement se donne les outils pour surveiller et réprimer un maximum, pour casser les contre-pouvoirs.
Lutter pour le retrait de cette loi, c’est lutter pour un avenir meilleur, c’est lutter en faveur de l’expression de nos droits de manifester, de grève, etc. Si les désormais célèbres articles 21, 22 et 24 ont attiré l’attention, c’est bien toute la loi qui est liberticide comme l’article 30 qui prévoit 6 mois d’emprisonnement et 7500€ d’amendes pour l’acquisition ou la détention d’un simple fumigène.
C’est donc bien pour défendre l’ensemble de nos libertés individuelles mais aussi défendre les libertés publiques comme le droit à l’information qu’il faut se mobiliser pour exiger le retrait total de la loi dite de « Sécurité Globale ».

Nous appelons donc à une manifestation massive ce samedi 12 décembre 2020, à 14h30, au départ du Tribunal de Grande Instance de Dijon !

Les premiers signataires : Solidaires 21 ; Europe Ecologie - Les Verts 21 ; Génération.s Dijon 21 ; La France Insoumise 21 ; La Mistoufle ; Collectifs Infos Bourgogne Franche-Comté et alentours ; ATTAC 21 ; CNT 21 ; Quartier Libre des Lentillères ; Espace Autogéré des Tanneries



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Videosurveillance

VSA, la surveillance bâtit son empire

La Quadrature du Net appelle à s’opposer à la mise en place des expérimentations de la vidéo surveillance algorythmique (VSA) et nous propose son kit de mobilisation

Vive les jeux du zbeul 2024 !

Bientôt c’est les JO, et on compte bien perturber la messe sans attendre la cérémonie d’ouverture ! Alors on appelle tous-tes celle-ux qui sont plus partisan-nes du feu de joie que de la flamme olympique à prendre part aux jeux du zbeul 2024. Un blog (zbeul2024.noblogs.org) et un compte twitter (@Zbeul2024) serviront à relayer des initiatives de zbeul antiJO, que ce soit là où se dérouleront les épreuves comme n’importe où ailleurs !

Articles de la même thématique : Police

Abolir les prisons ? Rencontre avec Gwenola Ricordeau

Jeudi 6 juin, Gwenola Ricordeau nous présentera son livre Brique par brique, mur par mur, une histoire de l’abolitionnisme pénal. La présentation sera suivie d’un temps d’échange, puis d’un repas et d’une projection de Sur les toits (Nicolas Drolc, 2014).