Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

[Sens] Contre la destruction de 21.5 ha de terres nourricières


Yonne

Nous aussi, nous avons nos Grands Projets Inutiles !
Le collectif Stop Panhard vous invite le vendredi 15 mars à une réunion publique d’information sur le nouveau projet d’entrepôt XXL Panhard / Telamon.

Ce moment d’échange permettra au collectif #stoppanhard de vous exposer les raisons de notre opposition à ce 3e projet logistique soutenue par la ville de Sens et la communauté d’agglomération du grand sénonais
Nous évoquerons les zones d’ombre, les différents impacts, le chantage à l’emploi mais aussi les alternatives de développement économique pour faire évoluer notre territoire vers un avenir vivable pour tous les Sénonais.
Nous réfléchirons ensemble aux moyens de contestations à envisager pour ouvrir quelques perspectives d’actions.

Vendredi 15 mars à 18h30
Salle Saint Charles / 34 rue du Général Dubois à Sens
Entrée libre et gratuite
JPEG - 213.5 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Articles de la même thématique : Bétonisation

6000 opposant.es à l’A69 défient l’interdiction de manifester et font converger les révoltes face aux projets autoroutiers

L’A69, projet emblématique de la fuite en avant de l’état, est contestée de toutes parts. Depuis des mois, le gouvernement lui-même avoue que le chantier ne se poursuit que parce qu’il est commencé. Il n’est pourtant jamais trop tard pour avouer ses erreurs et renoncer à un projet absurde construit au bénéfice des intérêts privés des barons du BTP et de l’entreprise Pierre Fabre.