Soutien aux salariés du CEA Valduc



Ce vendredi 21 janvier, environ 500 salariés du CEA de Valduc en colère contre leur direction ont manifesté à Is-sur-Tille. Ils réclamaient une hausse de leurs salaires gelés depuis 12 ans. Le Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires leur apporte son soutien et réclame la réorientation de leurs activités vers des activités utiles à l’Humanité.

Soutien aux salariés du CEA Valduc

Dans leurs revendications salariales, toute personne doit pouvoir vivre dignement de son salaire, quelle soit infirmière, aide à domicile, éboueur, ouvrier, scientifique...

L’État doit réorienter les activités du CEA

Vers des activités utiles à l’Humanité, la recherche dans le domaine des énergies renouvelables (qui est déjà une des attributions du CEA : Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), de la santé, du démantèlement des 280 bombes atomiques françaises, de la recherche pour rendre les déchets nucléaires moins toxiques et dangereux, la lutte contre le dérèglement climatique : Le CEA doit aider la France à contenir le dérèglement climatique sous les 1,5° d’ici 8 ans ! (2030).

22 janvier 2022 - Le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) est en vigueur depuis 1 an !

Les armes nucléaires étaient les seules armes de destruction massive qui n’étaient pas encore interdites par la communauté internationale ! Le TIAN, adopté par 122 Etats à l’ONU en 2017, est en vigueur : l’interdiction des armes nucléaires est la nouvelle norme du droit international. Il devient illégal pour les États-parties de « mettre au point, tester, produire, acquérir, posséder, stocker, utiliser ou menacer d’utiliser des armes nucléaires ».
Les 9 pays possédant la bombe ne veulent actuellement pas le voter...

Nous demandons à la France :
  • Le respect de ses engagements internationaux, dont le Traité de Non-Prolifération, TNP auquel elle a adhéré en 1992, et dont l’art. 6 stipule : « Chacune des Parties au Traité s’engage à poursuivre de
    bonne foi des négociations sur des mesures e"caces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire et sur un traité de
    désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace ».
    Autre exemple avec ‘Teutatès’, traité franco-britannique de 2010 et malgré le Brexit, le programme ‘Epure’ du CEA-DAM (Direction des applications militaires) se réalise à VALDUC avec les Anglais : construire 3 accélérateurs d’électrons pour radiographier l’explosion du premier étage des bombes nucléaires, « perfectionnement » qui viole l’art 6 du TNP.
  • Sa participation aux réunions de suivi du TNP et du TIAN, la France ne doit pas faire la politique de la chaise vide, mais s’engager résolument vers le désarment atomique.
Le rôle des citoyens, des élus, des banques
  • Agir : courriers, manifestations, Vigies Citoyennes, les Maires signent l’Appel des villes d’ICAN pour le désarment, désengagement des banques des programmes atomiques...

VOISINS VIGILANTS ! : surveillons le C.E.A. Valduc (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), qui manipule à 40 km de Dijon les 290 bombes atomiques françaises et les modernise illégalement : les citoyens doivent donc agir, rejoignez-nous !

2 ans de VIGIES CITOYENNES !
Objectif : interpeller chaque mois la Direction du CEA, le personnel, les élus et les citoyens sur les risques des armes nucléaires, leur coût (37 milliards sur 5 ans !) et leur illégalité.

LES FRANÇAIS POUR à 67 % !
Sondage IFOP 4 juillet 2018 pour La Croix et le Mouvement de la Paix : 67 % des français
favorables à la signature et la ratification du Traité d’interdiction des armes nucléaires.
La France, qui actuellement ne veut pas adhérer au TIAN malgré l’avis de ses propres
citoyens, sera, si nous laissons faire, de plus en plus considérée comme un État-voyou qui se
met en dehors des règles de la communauté internationale.

9 ANS D’ACTIONS !
Nos vigies et actions non-violentes s’inscrivent dans la ’’Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires’’ : ICAN Nobel de la paix 2017.

BANQUES TOXIQUES
Des banques françaises financent encore la bombe atomique et le changement climatique, changez de banque facilement avec le Guide éco-citoyen sur www.amisdelaterre.org

POLLUTIONS RADIOACTIVES du CEA VALDUC : STOP !
Il émet une grande quantité de polluants chimiques et radioactifs, dont du tritium qui se retrouve dans l’environnement et l’eau potable : www.criirad.org/valduc/sommaire.html

DIAPORAMA « Danger et ineScacité des armes nucléaires » sur www.irnc.org
Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires
http://abolitiondesarmesnucleaires.org T. 06 14 24 86 96

PDF - 645.1 ko
Communiqué de l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT, UNSA, FO et CTFC du CEA de Valduc
Les Organisations Syndicales du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives de VALDUC (CEA), réunies en intersyndicale, ont déposé un préavis de grève unanime illimité le 16 novembre 2021.
 
Le CEA est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) qui œuvre pour la dissuasion nucléaire, la recherche fondamentale, la recherche dans le domaine d’énergie nucléaire, la diffusion technologique (notamment pour la santé et les nouvelles technologies pour l’énergie).
 
Le CEA VALDUC c’est 2 810 emplois et 7 700 personnes liées économiquement, le 5e plus gros employeur régional (analyse INSEE novembre 2019) et le cœur de la dissuasion française.
 
Les organisations syndicales et les salariés se mobilisent aujourd’hui autour de la question des salaires et de façon plus large autour de l’attractivité du CEA, de sa capacité à garder ses compétences, à réaliser ses recrutements et à maintenir sa capacité à remplir ses missions.
 
Le 21 janvier 2022, les salariés de VALDUC se mobiliseront pour la quatrième fois. Ils manifesteront à Is sur Tille pour demander une revalorisation salariale après plus de dix années sans augmentations générales impliquant une perte de pouvoir d’achat pour de nombreux salariés.
 
Cette mobilisation s’inscrit également dans le cadre d’un mouvement national touchant l’ensemble des centres CEA avec des mobilisations locales dépassant les 40%. La direction générale aujourd’hui est prête à ouvrir des négociations sur les salaires et les grilles de rémunérations. Mais dans un contexte budgétaire contraint, cette négociation s’annonce à haut risque à l’image de ce qui s’est passé pour les autres EPIC.
 
Plus de 10 années sans réévaluer la valeur du point d’indice des salaires ! Une volonté d’individualiser les salaires avec un budget insuffisant et un détricotage des accords et convention d’entreprise, les salariés prennent cela comme une provocation ! Le dialogue social est en panne au CEA !
 
En 12 ans moins de 5% de bonification des salaires. Une augmentation constante de départs et de démissions inquiétantes conduisant, si rien n’est fait à une perte de compétences, d’expertise et d’expérience qui amène à s’interroger sur la volonté et la capacité de management du CEA.


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Nevers] Grève chez TANEO

Depuis le lundi 16 mai, dans le cadre des NAO, et l’obstination de la direction à ne concéder que quelques miettes, les (...)

[Dijon] Grève à L’UDAF

A l’initiative de l’intersyndicale CGT et FO, les salariés de l’UDAF de la Côte d’Or ont décidé d’un mouvement de grève le mardi 17 mai pour dénoncer l’absence de dialogue social dans l’entreprise.

[Decize] Grève chez Sumiriko

Mardi 17 mai, un piquet de grève a été réalisé de 5h00 à 15h00 suite à l’absence de réponse de la direction sur (...)

Articles de la même thématique : Nucléaire