Souviens-toi, Etienne Daho était à fond, à fond, à fond

Alors qu’Etienne Daho jouait il y a quelques jours à la Vapeur, retour sur les incroyables péripéties de son dernier passage à Dijon...

Souvenez-vous, c’était en septembre 2015.
Le Grand Dijon avait revêtu ses habits de généreux donateur de culture populaire : le concert de rentrée se préparait et Etienne Daho défrayait le Bien Public.

Dans le même temps, une maison du Quartier Libre des Lentillères - La Cyprine - était menacée d’expulsion, son délai juridique arrivant à son terme. Barricadée jusqu’au cou, elle s’apprêtait à mener bataille.

C’est alors qu’avait surgit dans les rues une curieuse rumeur : Etienne Daho annulait le concert de rentrée en soutien à la Cyprine !
Des affiches fleurissaient dans les rues, et même le Bien Public en avaient parlé...

Une vidéo circulait sur internet, dans laquelle Etienne Daho annoncait sa décision :

Quelques jours plus tard, alors qu’Etienne avait trahi sa parole et joué dans une foule acquise à la lutte des Lentillères, François Rebsamen annoncait entre deux portes qu’il n’y aurait aucune expulsion avant le commencement des travaux.

3 ans plus tard, la Cyprine se porte bien, même si elle garde sous le coude quelques barricades, et le Quartier des Lentillères est plus beau que jamais !

JPEG - 115.9 ko


Articles de la même thématique : Bétonisation

Expulsion rue de Mirande

Le parc et la maison occupé depuis début décembre rue de Mirande ont été expulsé ce vendredi après-midi par la police.

Articles de la même thématique : Défense des Lentillères

Aux lentillères, les marchés du rond point reprennent !

Au Quartier Libre des lentillères, on a décidé de remettre en place les « Marchés du Rond-point » !
Comme prendant le premier confinement, tous les vendredi à partir de 8h, on sera sous le panneau des Lentillères avec poireaux, courges, tisanes, préparations de plantes et plus si vous avez des productions à partager !

« Les sauvages des Lentillères » - Recueil de mauvaises herbes

Marquant les 10 ans d’occupation du Quartier libre des Lentillères, un recueil recense les plantes sauvages que l’on peut y trouver (comme dans bien d’autres endroits) et qui permettent de se soigner ou de se nourrir sans avoir besoin de les cultiver, ainsi que les différentes manières de les utiliser ou de les transformer.