Un adjoint à la mairie de Beaune accusé d’insultes racistes et de menaces de morts



Philippe Roux, 5e adjoint à la mairie de Beaune, en charge de la vie des quartiers et de la médiation et décoré de la médaille de la « Sécurité Intérieure » le 8 mai 2018 est accusé d’avoir proféré des insultes racistes et d’avoir menacé un couple pendant ses vacances à la montagne.

Témoignage d’Agathe, qui a subit les menaces racistes de Philippe Roux :

Nous séjournons actuellement dans un charmant village non loin de Chamonix où nous profitons de notre voyage de noces.

13:30 - Nous patientons dans le salon d’accueil le temps que notre chalet soit prêt pour nous accueillir.
Un couple patiente également à quelques mètres de nous.
Ces derniers entament une conversation des plus ambigües qui nous gène. Mais nous essayons de faire abstraction des situations comme celle où l’homme dit « laisse-toi faire, laisse-toi faire » en carressant sa compagne. La conversation commence à devenir des plus choquantes lorsque l’homme commence à tenir des propos déplorables :

  • Si tu me trompes stp ne te fais jamais prendre par un noir.
  • J’ai deja une bite de noir.

Mon mari recadre cet homme poliment afin de leur faire comprendre qu’ils n’étaient pas seul dans le salon :

  • Vous n’êtres pas tout seul, on vous entend.

Pas un mot ni une réaction de leur part.

5 minutes après nous pensions que ça allait s’arrêter là, mais non il continue comme s’il voulait nous provoquer :

  • Pas un nègre, ce sont des gens sales rien que d’imaginer un noir poser sa main sur toi c’est pas possible. Sa main de noir...
  • Sa compagne répondit : « Respecte, respecte, chut, chut »
  • Et il lui répond fièrement : « Non je suis raciste je suis raciste. Je suis raciste, je suis raciste. »

Mon conjoint, très choqué et embarassé de la situation lui dit :
« C’est pas normal ce que vous dites. Et vous n’êtes pas tout seul je vous rappelle. Si vous avez des choses à dire de ce genre, dites les ailleurs. »
L’homme s’est donc levé de manière très agressive et a tenté de défendre ses propos en disant : « J’ai des origines marocaines et j’en suis fière. [...] Je viens d’adopter un petit noir ! »

Mon conjoint répond : « Très bien pour vous. Ça ne justifie pas ce genre de propos. »

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de filmer l’altercation où l’on peut très clairement entendre ses menaces : « J’vais chercher mon flingue dans ma bagnole. Tu sais pas qui j’suis. Tu peux te faire découper demain matin. »

Le personnel du lieu est arrivé au bon moment pour calmer les tensions. ils nous ont proposé de porter plainte et nous ont donné sont identité. Il s’avère que cet abominable être humain est adjoint au Maire de la ville de Beaune.

Mon message s’adresse maintenant à toi Philippe Roux.

Effectivement on ne savait pas qui tu étais et maintenant nous sommes au courant. Sache que tu es une personne des plus ignobles qu’il m’a été donné de croiser en 27 ans de vie. Je suis attristée de savoir que des personnes comme toi puissent diriger nos villes, nos communes ou notre pays.
Tu as gâché la première journée de mon voyage de noce et à cause de toi ce souvenir a été entaché et le sera tout au long de ma vie.
J’aimerai que tu n’oublies jamais cette journée également et je suis très déterminée. Tu vois, toi aussi tu ne me connais pas.
Aidez-moi à faire en sorte que Philippe n’oublie jamais et partagez cette histoire autant que vous le pouvez.
Je n’incite pas à la violence mais vous savez que ma plainte n’ira pas bien loin étant donné son statut. Les réseaux sont notre seule parole.
Je veux que Philippe soit destitué de ses fonctions publiques.

Témoignage de @AgatheSlt sur twitter.

"Je vais m’énerver, je vais sortir le flingue qui est dans ma bagnole. Parce que tu sais pas qui je suis."

Le jeune couple a déposé plainte ce mardi 9 février, et espère que l’adjoint sera démis de ses fonctions.
Agathe, la jeune femme qui a posté son témoignage expliquait ce matin au micro de France Bleu Bourgogne : « En tant que personne Noire, j’ai déjà assisté à du racisme ordinaire , je suis déjà passée par là, mais avec une telle violence c’est la première fois que ça m’arrive, j’en tremble encore. Je me suis dit que cette personne est haut-placée, et que ma plainte n’allait jamais aboutir, et en publiant mon histoire sur les réseaux sociaux, j’avais envie que les gens sachent qui est cette personne, qui est cet homme. J’aimerai rappeler qu’il s’agit de mon voyage de noces, mon souvenir va être entaché a cause de cette personne. Mon but c’est qu’il se souvienne de ce jour-là et qu’il ait honte de ce qu’il a fait. »



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Racisme

#BalanceTonPavé 16 : « La matrice de la race » d’Elsa Dorlin

#BalanceTonPavé, c’est le conseil lecture de Kawa TV ! Au programme aujourd’hui, l’ouvrage « La matrice de la race » d’Elsa Dorlin publié à La Découverte. On y découvre comment la race et le sexe sont intimement liés par l’histoire de la médecine, patriarcale et blanche.