Une zone de non-droit à Dijon

Nous avions déjà émis l’hypothèse qu’au 221B baker street, Valentin Voinson, le propriétaire, avait trouvé un moyen bien à lui de résoudre les énigmes que lui posait le code du travail.
Aujourd’hui un salarié témoigne preuves à l’appui que les méthodes de Valentin, sont plus que limites.

Nous avions déjà émis l’hypothèse qu’au 221B baker street, Valentin Voinson, le propriétaire, avait trouvé un moyen bien à lui de résoudre les énigmes que lui posait le code du travail.

Aujourd’hui un salarié témoigne preuves à l’appui que les méthodes de Valentin, sont plus que limites.

L’interview est bientôt disponible sur le site du CIDTD.

Pour l’heure les organisations (syndicat Solidaires, CIDTD) ayant décidé d’agir contre les pratiques de Valentin se sont vues qualifiées d’extrémistes par celui-ci, et ont été interdite de manifester par la préfecture de Dijon.

Aujourd’hui nous nous questionnons sur les mesures que va bien pouvoir prendre la préfecture pour faire cesser les pratiques de Valentin, elle en a les moyens et l’obligation.

Le silence du procureur de la république est tout aussi étrange, son rôle quand il prend connaissance de tels faits ne peut pas se limiter à l’inaction complice.

Nous attendons aussi que les habituels professionnel du communiqué (qu’ils soient dans leur locaux campagne ou au troisième étage de la maison des syndicats…) prennent leurs responsabilités d’élu-es ou de syndicalistes, et réagissent aussi vivement et avec des mots aussi forts que quand ils parlent des actions gilets jaunes, d’un feu de porte ou d’une chouette repeinte...

Précaires Solidaires


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Droit du travail

Alerte Canicule : Quels sont mes droits au travail ?

La température monte. Travailler dans une ambiance surchauffée devient pénible, voire dangereux. Si les météorologues ne parlent pas strictement de canicule ces prochaines semaines (Il faut au minimum 72 heures durant lesquelles les températures se montrent anormalement élevées), au dessus de 34° les employeurs ont des obligations et les salarié.es des droits spécifiques. Quels sont ses droits ?

Répression syndicale : Rassemblement pour soutenir une syndicaliste d’Enedis

Une employée d’Enedis, syndicaliste élue au CSE, est convoquée en conseil de discipline mercredi 17 juin. Elle est accusée de « pourrir » l’ambiance au sein de son service et de « harceler » ses collègues, et risque un licenciement. Ses camarades de la CGT Énergies 21 appellent à un rassemblement de soutien.