Venise 2 - lettre ouverte au Maire



Six associations et fédérations demandent à être reçues par le Maire de Dijon concernant le projet Venise 2

Nous, associations et fédérations de promotion et de défense de l’environnement de Dijon et de Côte-d’Or, interpellons le Maire de Dijon concernant la destruction d’un espace naturel et de fraîcheur de 3 hectares au nord de la ville, au profit du projet immobilier nommé “Venise 2”.
Dans un contexte catastrophique d’effondrement de la biodiversité et de chaos climatique, nous sommes préoccupés par les impacts de la décision prise en réunion de Conseil municipal le 27 juin 2022. Ainsi, nous soutenons le collectif citoyen “Sauvons les berges du Suzon” qui lutte contre ce projet immobilier, et nous sollicitons un rendez-vous avec le Maire de Dijon pour lui expliquer notre point de vue.

Année après année, les extrêmes climatiques se font inexorablement sentir. Les modèles climatiques indiquent que Dijon, à l’horizon 2050, devrait être l’une des villes de France les plus affectées par la hausse des températures. Face aux vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et fortes, nous devons préserver l’habitabilité de la ville. Au lieu de poursuivre dans la folle logique du toujours plus de logements, nous pensons qu’il est vital de limiter au maximum les constructions, qui doivent être réfléchies dans un contexte de préservation de la biodiversité, de maintien en secteur urbain dense d’îlots de fraîcheur et de verdure, en concertation directe et ouverte avec les populations riveraines. En tout état de cause, il nous paraît indispensable d’éviter toute artificialisation nette, en ville comme en zones péri-urbaines ou rurales.

Le projet Venise 2 prévoit d’implanter plusieurs maisons en zone inondable du Plan de Prévention des Risques Naturels, alors même que ce plan de prévention évalue les risques sur la base des pluies records du siècle dernier, qui seront battus dans les décennies à venir par des épisodes de pluies torrentielles plus rares, mais plus intenses. Nous soulignons qu’envisager de construire des habitations en zone inondable n’est pas sérieux.

En novembre 2022, le terrain menacé a été labellisé par un décret citoyen, “Réserve Urbaine de Biodiversité du Suzon” (RUBS). Les habitants veulent ainsi protéger cet espace naturel de toute urbanisation future.
Ainsi que l’ont montré des inventaires faunistiques et floristiques, la RUBS est significativement riche d’une biodiversité préservée : une partie des 58 espèces de papillons et des 66 espèces d’oiseaux observés sur le site figure sur la liste rouge des espèces menacées en Bourgogne-Franche-Comté.

Un recours pour excès de pouvoir a été déposé auprès du Tribunal administratif le 9 décembre 2022 par plusieurs associations pour demander l’annulation de la délibération du Conseil municipal, sur le motif principal d’un défaut d’information des élus.

Face à des questions aussi graves que celles de rayer de la carte une grande zone naturelle de biodiversité et îlot de fraîcheur en ville, nous, associations et fédérations de promotion et de défense de l’environnement de Dijon et de Côte-d’Or, demandons à rencontrer le Maire de Dijon avec le collectif Sauvons les berges du Suzon, dans les meilleurs délais et avant toute délivrance de permis de construire, pour lui présenter nos arguments.

Dijon, le 22 janvier 2023

Associations signataires :

Fédération France Nature Environnement Côte-d’Or - Forestiers du MondeⓇ - Greenpeace groupe local de Dijon - Les Amis de la Terre Côte-d’Or - Ligue de Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté - Délégation régionale de la fédération Patrimoine environnement Bourgogne-Franche-Comté



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

[Besançon] Harcèlement d’élues EELV par l’extrême-droite

Depuis plusieurs semaines, des élues Europe Écologie Les Verts dénoncent des vagues de harcèlement en ligne à caractère sexiste et raciste. Derrière ces injures et menaces, des groupes d’extrême-droite, particulièrements rodés à ce genre d’exercice, agissent dans une impunité totale.

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Non au méthaniseur XXL de Cerilly - Réponse à Dijon Céréales/Secalia

Le 8 octobre dernier 150 personnes s’était rassemblé à Cerilly (21) pour protester contre le chantier en cours d’un des plus gros projet de méthaniseur de France. Piqué au vif la coopérative agricole Dijon, à l’orignie du projet, réagit en justifiant le projet de manière fallacieuse. Le collectif méga-methaniseur, ni ici ni ailleurs ! répond ici point par point pour démonter les arguments de Dijon Céréale.