Politique locale

  • Ancien skinhead, fasciste revendiquée, mis en examen : qui sont les élus d’extrême-droite qui ont pris à partie une accompagnatrice scolaire voilée ?

    Vendredi 4 octobre, un élu RN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté créait le scandale en demandant à une accompagnatrice scolaire de se dévoiler ou de quitter la salle. Derrière cette polémique honteuse mais pourtant maîtrisée - pour le RN l’objectif de relancer le débat sur le voile est atteint - on trouve des élus qui sont bien loin de l’image d’un parti « dédiabolisé » et « normalisé ».

  • Circuit automobile de l’Auxois sud : Stop au gachis d’argent public

    La communauté de commune de Pouilly-en-Auxois - Bligny-sur-Ouche s’apprête à financer des travaux d’innovation du circuit automobile de l’Auxois Sud avec l’argent public du département.
    Communiqué des sentinelles du sud de l’Auxois et des sentinelles de la montagne dijonnaise.

  • Tchao Berthaut !

    Le 9 février, lors de l’acte XIII des gilets jaunes, un face à face devant l’hôtel de ville a soulevé bien des interrogations et entraîné un léger remaniement au sein de l’équipe municipale.

  • L’eau aux bords du politique

    Le 15 novembre 2018, les élus de la communauté de communes Ouche et Montagne (CCOM) ont majoritairement décidé de ne pas reconduire une gestion de l’eau potable par Délégation de Service Public à une entreprise privée (actuellement Suez) mais de reprendre cette gestion en régie publique inter-communale. Retours d’un collectif sur une expérience de mobilisation menée pendant près d’un an auprès d’élus et d’habitants d’un territoire en milieu rural.

  • [Besançon] Réponses à l’arrêté anti-mendicité

    Depuis quelques temps un débat agite les consciences de la ville de Besançon (Doubs) : pour ou contre l’arrêté anti-mendicité pris par le maire Fousseret. La nuit du 18 août, la plupart des distributeurs de billets de la BNP et du Crédit Mutuel de la rue Battant étaient mis hors service, à coup de peinture et de marteau. Un grand tag « Pas de banque, pas de mendians » était également laissé sur la mairie.

0 | 10