Vous ne serez jamais chez vous

Communiqué unitaire.
Alors que le fascisme progresse pour mieux étouffer les contestations qui montent contre ce monde capitaliste, le Bastion Social organise son université d’été en Bourgogne, près d’Avallon.
Ne nous laissons pas faire.

PNG - 11.7 ko

Du 29 Juin au 1er Juillet, le groupe fasciste Bastion Social espère organiser son immonde université d’été en Bourgogne.
Ce groupe, issue de la réunification des différents déchets de l’extrême droite, se signale chaque jour par la violence brutale contre toutes celles et ceux qui ne correspondent pas à leur délire identitaire de « pureté de la race ».

Partout en France, les ordures fascistes s’en prennent à celles et ceux qui n’appartiennent pas à la bourgeoisie dont ils seront à jamais les allié·es, et aux victimes du capitalisme.

Attaquant courageusement et perpétuellement en surnombre des réfugié·es, des camarades, des associatifs, les locaux d’organisations révolutionnaires ou syndicales, ces nervis installent une stratégie de la tension continuelle.

Main dans la main avec le patronat, et ses bras armés que sont la police, l‘État, l’armée, la justice et l’Église, l’extrême-droite a enfilé un masque social pour tenter d’avancer masquée comme à chaque fois que les réactionnaires réapparaissent. Après la mascarade de l’ouverture d’un « centre social réservé aux français de souche », et devant l’échec cuisant de ce dernier, les fascistes tentent de faire croire que les campagnes sont propices au développement de leur idée nationalistes.
La Bourgogne, région qui a connu de nombreux maquis durant la seconde guerre mondiale, n’est, et ne sera jamais une terre propice à l’installation des identitaires.

PNG - 35.7 ko

Partout, sur tous les terrains et en tout temps, nous, Anarchistes, Anarcho-syndicalistes, Anticapitalistes, Anti-autoritaires, devons continuer notre lutte face au fascisme et rendre coup pour coup.

Nous ne croyons plus depuis longtemps aux solutions simplistes et électoralistes, des partis politiques fantoches, qui ont tout à gagner de la montée de la réaction dans leur quête insensée du pouvoir.

Nous devons développer, la solidarité, l’auto-organisation, l’éducation populaire et l’action directe dans nos luttes contre la bourgeoisie et leurs frères fascistes, deux faces d’une même médaille, celle du capitalisme.
Notre situation en France ne nous fait pas oublier la situation de nos frères et de nos sœurs qui partout dans le monde combattent les mêmes ennemi·es. C’est pourquoi, nous appelons à la solidarité concrète et internationale et appelons à converger en une multitude de luttes et de pratiques pour que le « Bastion Social » ne soit chez lui nulle part !

Partout, donnons nous les moyens de submerger les fascistes !

PNG - 70.1 ko

P.-S.

Plus d’infos sur le Bastion Social sur le site de La Horde Antifasciste
.

.