Collectif Soutien Asile

ACAT Dijon / Action Catholique Ouvrière / AGIRabcd 21/Amis de la Confédération Paysanne/ Amnesty International Dijon /Association des Paralysés de France/ ATTAC 21 / ATMF Dijon / CFDT 21 / CGT 21 / Club Unesco Dijon/CCFD Terre Solidaire/CLCV /CNT 21 /Collectif du lycée d’accueil inter-national du Castel/Confédération Paysanne/ CSF / Espace Autogéré des Tanneries / Euphorbe en Illabakan / FCPE / FSU 21 / LVN personnalistes et citoyens / Ligue des Droits de l’Homme / MAN /Mouvement de la Paix/ MRAP / Pastorale des Migrants / RESF 21 /SAF /SNES FSU/ SOS Refoulement / SOS racisme / Solidaires / Solidarité afghane /Sud santé sociaux/ UJFP / UNEF/ Tends la Main / Urgence Solidaire

  • Les demandeurs d’asile de la CPAM ont besoin de soutien !

    Ce mardi 10 septembre, une nouvelle audience est convoquée par le juge de l’exécution afin de statuer sur le sort de la CPAM occupée. Nous appelons donc à venir soutenir les habitants pour ré-affirmer avec eux la nécessité absolue de pouvoir continuer à vivre dans ces locaux tant qu’aucune autre solution n’est proposée et alors même qu’aucun projet n’est en cours sur ce bâtiment.

  • Vous avez dit Dublin ? Une ballade irlandaise ?

    Mimi a fui Kinshasa suite à sa participation aux marches de catholiques contre le chef de l’état.
    Récit des déboires d’une jeune réfugiée congolaise à Dijon, face aux murs de l’administration et du « réglement Dublin III ».

  • Dépôt de plainte : La LDH répond au Procureur

    Alors que le procureur de la république publiait une lettre ridicule cette semaine dans le Bien Public, où il affirmait avoir proposé toutes les solutions de logement adéquates, et que ce sont les migrants qui préfèrent pourtant rester vivre à la rue - on croit rêver ! - la LDH publie une lettre de réponse qui devrait le laisser sans voix !

  • [Migrants] Appel à la société civile dijonnaise

    « Si l’État, en plus de faillir à ses obligations, devient de plus en plus oppressif, c’est à la société toute entière de réagir. C’est pourquoi nous appelons tout un chacun à faire pression sur les autorités municipales, religieuses, universitaires, et culturelles, afin de provoquer une prise de position contre les agissements intolérables de la préfecture. »

0 | 10