#17 Koenders au Beauvau



Où il est question du Beauvau de la sécurité, et de la participation de Nathalie Koenders, première adjointe à la mairie de Dijon.

Dijoncter est accueilli sur les ondes de radio campus tous les mardis matins.
Toutes les chroniques audio sont à retrouver dans la rubrique « Sur l’onde ».

Chronique Dijoncter - #17 Koenders au Beauvau
Mardi 9 février 2021
Chronique pour Radio Campus Dijon

Pour aller plus loin :

  • T’as vu que Nathalie Koenders participe au Beauvau de la sécurité ?
  • Ouais j’ai vu passer l’info, mais comme je sais pas qui est Koenders et que je sais pas ce qu’est le Beauvau de la sécurité, ça m’a pas super percuté…
  • Nathalie Koenders, la première adjointe de Rebsamen, tu vois pas ? Tout le monde dit que ce sera elle la future maire…
  • Ah ben nan j’avais pas capté, et le Beauvau c’est quoi alors ?
  • Un nouveau tour de passe-passe de Macron. En gros, c’est un peu comme un Grenelle.
  • Euh, tu veux pas être plus clair ?…
  • Ouai pardon, c’est des genre de conférence/groupe de travail pour réfléchir à un sujet de société, qui réunit des experts et différents type de personnes. Macron a déjà lancé ça pour les violences conjugales, il avait organisé un Grenelle. C’est bien, ça fait un peu genre tu prends le sujet au sérieux.
  • Et là c’est sur la sécurité c’est ça ?
  • Ouai, il a lancé ça en novembre, alors que y’avait eu différentes affaires de violences policières et les manif contre la loi sécurité globale. Il avait admis que y’avait urgence à agir. À ce moment-là, on pouvait un peu avoir l’impression que ce serait un moment réflexion sur les violences de la police. Plusieurs syndicats de police avaient même un peu crié au scandale et avaient dit qu’ils n’y participeraient pas.
  • Ah ouais c’est fou.
  • Sauf qu’évidemment, entre temps ils se sont réconciliés. Darmanin a accepté de se plier à leur condition.
  • Mais du coup ils vont parler de quoi à ce Beauvau ?
  • Darmanin avait annoncé qu’ils parleraient des « 7 péchés capitaux » de la police, mais en fait quand tu vois la liste t’hallucine un peu : conditions matérielles, formation, encadrement, relation avec la justice, lien police-population, maintien de l’ordre, IGPN et captation de vidéo. En gros, y’aura bien des moments où il sera un peu question des violences policières, mais le gros sera consacré à faire en sorte que la police ait plus de moyen pour s’équiper et se former, que la justice punisse plus durement et que les gens apprennent à aimer la police.
  • Ah ouais, en gros il dit qu’il va falloir parler de la police pour calmer le jeu, et au final il vont parler de comment la renforcer… Bon en même temps on pouvait pas s’attendre à beaucoup mieux de leur part… Et c’est quoi le lien avec Koenders du coup ?
  • Ben y’a qu’une vingtaine de personne invitée, et elle en fait partie.
  • Ah bon ? Mais pourquoi elle ?
  • Ben parce que mine de rien, elle est en train de se placer dans plein de sphère de pouvoir, genre elle préside l’association des maires de France, et c’est elle qui est chargée de la commission sécurité dans une autre grosse asso d’élu qui s’appelle France Urbaine.
  • Du coup elle est là pour représenter les maires ?
  • Ouais en partie, mais aussi parce qu’elle commence à faire de la sécurité une de ces expertises principales. C’est elle qui est déléguée à la tranquillité publique de Dijon, et elle s’est distinguée en faisant des « acte de la tranquillité publique ». Elle a annoncé qu’il fallait transformer la police municipale, et elle a fait deux moments un peu médiatiques où elle annonçait ses résultats.
  • Et alors ? C’est une adjointe de gauche, donc police de proximité et prévention ?
  • Oui dans les éléments de langage c’est ce qu’elle dit. Mais en fait concrètement c’est deux fois plus de flics municipaux, des tasers et des armes à feu en soirée.
  • Ah ouais quand même… C’est quoi la justification ?
  • Pas grand-chose… Vaguement une histoire de « société qui évolue », quelques rodéos et puis un vieil argumentaire tout pété sur des marginaux qui traîneraient dans le centre-ville.
  • Je vois pas trop le lien avec le fait d’avoir besoin de flingues…
  • Et ben justement, y’en a pas. Le lien c’est que quand t’es déléguée à la tranquillité publique, faut rendre ton poste important. Donc faut inventer des menaces, pour dire qu’il faut plus de flics, et comme les flics veulent être armés, ben tu leur donnes des armes pour qu’ils acceptent de venir.
  • C’est quoi le lien avec le Beauvau dans tout ça ?
  • Ben la diplomatie avec les flics c’est une grosse part du travail du ministère de l’intérieur, du coup il s’entoure de toutes celles et ceux qui savent les brosser dans le sens du poil. Et puis aussi, le fait de donner plus de pouvoir aux policiers municipaux c’est un des axes de la loi sécurité globale.
  • Mais quand même Koenders elle est de gauche, elle va être dans l’opposition vis-à-vis des propositions gouvernementales non ?
  • Ben pour le moment, sa politique est pas vraiment différente de n’importe quel maire, et elle adore citer Nice et son horrible maire Christian Estrosi pour dire que diriger Nice ou Dijon, c’est pareil et que c’est les mêmes besoins… Mais j’imagine qu’elle est comme n’importe quel élu, ça dépend de la pression populaire. Du coup la meilleure manière de la faire entrer en opposition, c’est de rien lâcher à Dijon sur la loi sécurité globale !
  • Ah ouais, je sens venir ta conclusion là, faut se tenir au courant des prochaines dates de manif sur dijoncter.info c’est ça ?
  • Exactement !


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

Articles de la même thématique : Police

Thinkerflou - Mathieu Rigouste : L’enférocement policier

Invité de marque aujourd’hui dans le format interview de Kawa TV ! C’est Mathieu Rigouste, chercheur indépendant en sciences sociales que nous avons rencontré pour un Thinkerflou exceptionnel. À l’occasion de la réédition de « La domination policière » à La Fabrique, Kawa TV est allé discuter avec lui des liens entre la colonisation, le racisme et la police.