[Dijon] 23 novembre : changement de lieu de départ de la manif !



Changement du départ de la manifestation : départ 14h sur la Place de la Libération, angle Rameau !

La Préfecture n’a pas autorisé le parcours déclaré de Darcy jusqu’à République, en passant par la rue de la Liberté. Le Collectif et les manifestant-e-s marcheront donc sur un parcours réduit de moitié, au départ de la Place de la Libération (angle Rameau), et rejoindront la place de la République en évitant les lieux de pouvoir et institutions.

Malgré ces conditions, nous restons un-i-s. L’objectif de créer une solidarité féministe dans les rues de Dijon, de démontrer que la sororité et la lutte sont encore nos meilleures armes contre les violences sexistes et sexuelles, tient toujours. Il reste encore une tribune et une visibilité que nous avons bien l’intention d’utiliser pour nous faire entendre.

RDV en nombre, place de la Libération ce samedi 23 novembre, à 14h.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

S4 EP10 - 8 Mars, Grève des Femmes

A l’occasion du 8 mars, l’Actu des Oublié.es s’intéresse au mouvement transféministe italien, qui incarne la résistance face au post-fascisme de Meloni.

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

Programme de la semaine du 25 novembre 💥

Pour la journée internationale de lutte du 25 novembre, le Collectif 25 novembre, la Chouchou, la chorale féministe et autres orga féministes & queer, ont concocté un super programme de lutte !!

Sciences Po Paris : le paradis des violeurs

TW : Mention de VSS.
En réaction à la prise en charge catastrophique des violences sexistes et sexuelles par Sciences Po Paris, l’association féministe Les Hubertines du campus de Dijon et les autres associations sur tous les campus de l’école ont publié un communiqué et une lettre ouverte dénonçant l’hypocrisie science-piste et revendiquant des changements concrets.