Appel à rassemblement devant le tribunal : soutenir la maison Carraz à l’audience d’expulsion !



Le lundi 14 juin a lieu l’audience d’expulsion de la maison, à 11h30 au tribunal. Tous les soutiens sont appelés à se rassembler devant le tribunal judiciaire à 11h30, au 13 boulevard Clémenceau à Dijon. Venez nombreux-euses et diffusez massivement autour de vous !

  • RASSEMBLEMENT ANNULÉ

    Le rassemblement annoncé n’aura finalement pas lieu.
    Plus d’infos ultérieurement sur le déroulement du procès.

Depuis le 7 avril, une maison du boulevard Carraz à Chenôve est occupée pour permettre à des femmes et minorités de genre exilé.e.s d’avoir un toit.

Le lundi 14 juin a lieu l’audience d’expulsion de la maison, à 11h30 au tribunal. Tous les soutiens sont appelés à se rassembler devant le tribunal judiciaire à 11h30, au 13 boulevard Clémenceau à Dijon. Venez nombreux-euses et diffusez massivement autour de vous !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Squat

Squat à Calais : organisons la contre-attaque

À Calais, un squat tient depuis février 2022 et vient d’obtenir un délai de 3 ans, mais il est menacé et attaqué continuellement par les flics, la mairie et des voisin-es. Appel à soutien pour riposter face à la répression.

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Rassemblement pour la journée internationale des migrant·es

Rassemblement solidaire et festif à l’occasion de la journée internationale des migrant.es, pour la régularisation générale des sans-papiers et l’accès aux services publics par l’ouverture immédiate de guichets de régularisation. Les exilé.es vivent ici, travaillent ici, et restent ici !